Modelisation numerique et analyse tectonique regionale : le cas de taiwan

par JYR-CHING HU

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J. ANGELIER.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'orogenese active de taiwan resulte essentiellement de la collision de la bordure occidentale de la plaque de la mer des philippines avec la marge continentale asiatique. Afin d'examiner et de caracteriser les rapports quantitatifs entre les deformations tectoniques et les deplacements dans la region de taiwan, nous avons realise des modeles numeriques de cette collision a differentes echelles. L'etude comporte trois volets: i. -les modeles locaux d'elements distincts et elements finis. Dans cette partie, nous evaluons ici les influences sur la deformation active au sud de taiwan en fonction de: (1) la presence du mole de l'avant-pays, (2) la presence des failles majeurs dans la ceinture montagneuse, et (3) la presence d'une zone de subduction au sud de taiwan. Pour contraindre nos modeles, nous tenons compte du champ de vitesse actuel du sud de taiwan deduit des nouvelles donnees geodesiques obtenues par positionnement satellitaire (gps). Nous considerons aussi, pour contraindre les modeles, les donnees sur les distributions des contraintes actuelles et recentes reconstruites par l'ovalisation des puits de forages, les mecanismes au foyer des seismes et l'analyse tectonique des populations de failles dans les terrains quaternaires. L'utilisation de la methode en elements finis permet ici de rendre compte de la forme generale des champs regionaux de vitesses et de contraintes. Quand a l'effet de la presence de discontinuites, il est bien explique par la methode des elements distincts, toutefois, les nombreuses deviations locales des champs de vitesses et de contraintes ne peuvent pas etre analysees en detail a l'echelle regionale consideree. La distribution des contraintes et le champ de vitesses dans le sud-ouest de taiwan dependent fortement de la geometrie de la limite de la plaque, de la presence de moles resistants de la marge chinoise (surtout le mole de peikang) et de l'existence au sud, d'une zone faible liee a la subduction de la fosse de manille. Le decouplage mecanique partiel le long de la faille de la vallee longitudinale et des fronts de chevauchements joue un role tres important dans les distributions des contraintes et des vitesses regionales, mis en evidence par les modeles en elements distincts.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 268 P.
  • Annexes : 254 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MALAVIEILLE
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.