Plasticite des reponses du locus coeruleus face a des stimulus sensoriels chez le rat et influence du cortex frontal sur l'activite de ce noyau

par ANNE HERVE-MINVIELLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de S. SARA.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le systeme noradrenergique du locus coeruleus (lc) est implique dans les processus cognitifs tels que l'attention, l'apprentissage et la memoire. Le but de cette these est d'evaluer le niveau d'engagement de ce noyau pendant les differentes phases d'apprentissage et de mieux cerner les stimulus, dans leur contexte cognitif, qui engagent les neurones du lc. Dans un deuxieme temps, nous avons etudie l'influence du cortex frontal sur le lc. Apres avoir etudie les caracteristiques de decharge spontanee, les rythmes et les fluctuations de l'activite neuronale existant au niveau du lc sous anesthesie, nous avons evalue le niveau d'engagement du lc face a des stimulus nouveaux et face au changement de leur signification. Pour cela, nous avons enregistre l'activite unitaire au niveau du lc chez le rat anesthesie lors d'un protocole de conditionnement differentiel classique de type aversif (association son-stimulation nociceptive). Les resultats montrent que les cellules du lc presentent sous anesthesie une reponse aux stimulus auditifs et que cette reponse disparait apres quelques presentations du son. Nous avons ensuite elargi cette etude a l'animal eveille et libre de ses mouvements. Une information nouvelle provoque une reponse en bouffee des cellules du lc, reponse qui disparait egalement rapidement. Les cellules du lc repondent donc a des stimulus sensoriels nouveaux puis s'habituent rapidement et ceci aussi bien chez l'animal anesthesie que chez l'animal eveille. Nous pouvons donc conclure que le lc est engage au cours des differentes etapes du conditionnement et plus particulierement lors de la presentation d'un stimulus nouveau ou lors du changement de signification de ce stimulus. Le changement du contenu informationnel du stimulus est donc determinant pour l'apparition d'une reponse cellulaire. Le cortex frontal (cf) pourrait etre implique dans l'habituation des reponses du lc. En effet, le blocage transitoire de l'activite des neurones du cf induit une augmentation de l'activite cellulaire spontanee du lc suggerant que cette structure exerce donc une influence inhibitrice tonique sur le lc. De plus, l'obtention de reponses antidromiques dans le cf apres stimulation de la region du lc nous permet de conclure que cette influence est due a une projection directe de l'aire corticale fr2 sur la region du lc. Enfin, la stimulation du cf provoque une inhibition des cellules du lc ; le cf exerce donc aussi un controle phasique sur l'activite du lc. Lors d'enregistrements simultanes du lc et du cf, nous avons note qu'il existe frequemment une opposition de phase quand les deux structures sont en rythme, ce qui suggere l'existence d'un dialogue entre ces deux structures. En conclusion, le lc est engage dans des situations d'apprentissage quand celles-ci exigent des changements d'attention et de strategies de reponses. Il est fort probable que le cortex frontal soit la structure qui detecte la nouveaute ou les changements et qui en informe le lc

  • Titre traduit

    Plasticity of rat locus coeruleus responses to sensory stimuli and influence of frontal cortex on the activity of these cells


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 357 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.