La structuration verticale des communautes mesozooplanctoniques a travers des fronts hydrodynamiques

par BEAT GASSER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. NIVAL.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    La variation spatiale du zooplancton dans le domaine pelagique est mieux previsible dans le plan vertical que dans l'horizontale. Elle s'inscrit ainsi dans un contexte general qui reconnait que les gradients verticaux representent les variations essentielles dans l'organisation de l'ecosysteme pelagique. Nous avons etudie la stratification des communautes mesozooplanctoniques dans une colonne d'eau de 0 m a 1000 m, a l'aide d'un filet multiple ouvrant/fermant bioness equipe de neuf filets a maille de 500 m. Les sites d'etude correspondaient a deux fronts geostrophiques permanents, l'un dans le bassin liguro-provencal et l'autre en mer d'alboran. Dans ces zones on observe des biomasses phytoplanctoniques en consequence d'un apport de sels nutritifs vers la surface. Nous avons montre que la structuration verticale des communautes mesozooplanctoniques est permanente a travers ces zones hydrodynamiques contrastees. La colonne d'eau est divisee en cinq strates qui sont occupees par des communautes mesozooplanctoniques distinctes. En fait, ce sont les interactions trophiques a l'interieur et entre les strates qui determinent la structure verticale. La migration nycthemerale joue un role important dans l'etablissement des strates en profondeur, certains migrateurs etant des proies potentielles du macroplancton mesopelagique resident. L'influence du front se fait sentir par un rapprochement des strates de la surface et elle est bien mise en evidence en mer d'alboran. La floraison phytoplanctonique au printemps, evenement transitoire, ne semble pas influencer la structure des communautes mesozooplanctoniques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 351 P.
  • Annexes : 255 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E V a 2 / GAS / s
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.