Etude de la resistance aux antibiotiques chez listeria spp

par EMMANUELLE CHARPENTIER et D. BLANGY

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de P. COURVALIN.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Listeria monocytogenes est un bacille a gram positif pathogene pour l'homme. Jusqu'a recemment, le genre listeria etait considere comme toujours sensible aux antibiotiques. La premiere souche de l. Monocytogenes multiresistante aux antibiotiques, bm4210, isolee en france, heberge le plasmide pip811 autotransferable de 37 kilobases (kb) qui porte l'ensemble des caracteres de resistance. Le determinant de resistance a la tetracycline-minocycline de pip811 constitue le prototype d'une nouvelle classe de genes de resistance qui a ete caracterisee et nommee tet(s). La proteine correspondante, tet(s), pourrait agir en protegeant la cible ribosomale de l'action de la tetracycline. Le determinant tet(s) a par la suite ete retrouve chez deux autres isolats cliniques multiresistants de l. Monocytogenes, trois souches de l. Innocua, une souche de l. Welshimeri et 22 isolats cliniques de enterococcus faecalis. Chez les especes l. Innocua, l. Welshimeri et e. Faecalis, tet(s) serait localise sur le chromosome. Le transfert par conjugaison de ce gene a ete obtenu de e. Faecalis a l. Monocytogenes et/ou e. Faecalis. Nous proposons que la resistance a la tetracycline, resistance la plus repandue chez le genre listeria, resulterait de l'acquisition de genes de resistance portes par des plasmides autotransferables ou des transposons de type conjugatifs provenant des genres enterococcus-streptococcus. La souche de l. Monocytogenes bm4293, resistante au trimethoprime, un caractere non encore rapporte chez listeria, a ete isolee de l'environnement en france. Cette resistance est particulierement importante, le trimethoprime representant l'alternative therapeutique a l'ampicilline dans le traitement des listerioses humaines. Cette souche heberge un plasmide de 3,7 kb que nous avons caracterise et nomme pip823. Ce plasmide appartient a la famille pc194/pub110 des plasmides a replication de type cercle-roulant des bacteries a gram positif. Il porte le gene dfrd, nouveau determinant, qui code pour une dihydrofolate reductase additionnelle resistante au trimethoprime

  • Titre traduit

    Study of antibiotic resistance in listeria spp


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 P.
  • Annexes : 396 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.