Analyse cinematique de l'atlantique equatorial : implications sur l'evolution de l'atlantique sud et sur la frontiere de plaques amerique du nord/amerique du sud

par AGNES CAMPAN

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J. MASCLE.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire presente une analyse structurale detaillee de l'atlantique equatorial a partir de donnees gravimetriques satellitaires, propose un modele cinematique pour son ouverture initiale (121-83 ma), entre les plaques sud-americaine et africaine, et examine les mouvements relatifs des plaques de part et d'autre des frontieres septentrionale (europe(iberie)/afrique, eur(ibe)/afr) et meridionale (amerique du nord/amerique du sud, amn/ams) de l'atlantique central depuis 33 ma (anomalie 13). L'atlantique equatorial est situe entre deux oceans d'ages et de cinematiques differents: l'atlantique central au nord (175 ma), et l'atlantique sud au sud (130 ma). Les axes d'accretion de ces deux espaces oceaniques, decales de plus de 2000 km, se sont rejoints au niveau de l'atlantique equatorial, au cours de la periode magnetique calme du cretace (entre 83 ma et 118 ma). En l'absence de lineations magnetiques dans l'atlantique equatorial (proximite de l'equateur magnetique), les nombreuses zones de fracture qui caracterisent l'atlantique equatorial deviennent des contraintes cinematiques cruciales pour definir les mouvements relatifs ams/afr. Nous presentons une nouvelle synthese morphostructurale de l'atlantique equatorial et de l'atlantique sud a partir des donnees altimetriques seasat, geosat-erm, ers1 et topex. Nos resultats confirment que l'atlantique equatorial fait partie integrante de l'atlantique sud jusqu'a la zone de fracture marathon. Nous mettons en evidence un reajustement cinematique affectant l'ensemble de l'atlantique sud pendant la periode magnetique calme du cretace, que nous datons a 105 4 ma. Selon le modele propose, l'amerique du sud s'est desolidarisee de l'afrique vers 121 ma dans l'atlantique equatorial. La direction du mouvement ams/afr est alors parallele a la zone de fracture de guinee et a la marge transformante de cote d'ivoire-ghana. Vers 105 ma, se produit un changement de direction d'expansion important entre les deux plaques entrainant l'apparition d'un reseau serre de zones de fracture, d'orientation generale est-ouest dans l'atlantique equatorial septentrional, et une brisure nette des directions des zones de fracture proche de l'equateur. Ce changement de direction devient moins perceptible dans l'atlantique sud, en s'eloignant des poles de rotation ams/afr. La comparaison de trajectoires synthetiques depuis 83 ma (anomalie 34) avec les directions des zones de fracture, ainsi qu'une serie de reconstructions a 83, 105 et 121 ma demontrent l'existence d'un decouplage de l'atlantique sud de part et d'autre des rides de rio grande et walvis. Ceci suggere un lien entre la deformation intra-continentale, associee aux premiers episodes d'ouverture de l'ocean, le decouplage intra-oceanique observe, et la presence de ces deux rides volcaniques. Par une approche cinematique quantitative aux anomalies 5 (9. 6 ma), 6 (21 ma) et 13 (33 ma), nous tentons d'evaluer les mouvements relatifs et leur incertitude le long des frontieres meridionale (amn/ams) et septentrionale (eur(ibe)/afr) de l'atlantique central. La structure de ces deux frontieres, large et diffuse au sud, etroite au nord, reflete la position et la stabilite des poles de rotations, qui decrivent les mouvements relatifs des plaques adjacentes, par rapport a ces frontieres: au sud les poles amn/ams sont proches de ou sur la frontiere, tandis qu'au nord les poles afr/eur-ibe s'en eloignent de plus en plus. Nos resultats indiquent aussi que l'iberie doit etre consideree comme une plaque independante a l'anomalie 13 (33 ma)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 352 P.
  • Annexes : 245 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1995-CAM01
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B08829
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 PA06 6555
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.