Autoanticorps naturels : etude de leurs variations en situation physiologique et au cours de certains processus immunopathologiques chez l'homme

par MOHAMED RIDHA BARBOUCHE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de S. AVRAMEAS.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons d'abord etudie et caracterise sur le plan phenotypique et fonctionnel les lymphocytes b humains secretant des anticorps naturels en situation physiologique chez le nouveau-ne normal. Nous avons observe que ces lymphocytes n'expriment pas toujours le marqueur cd5. Par contre, ils expriment les igm et igd de surface et preferentiellement les marqueurs cd11b et cd23. Ils sont capables de produire spontanement, en dehors de tout biais d'activation polyclonale ou d'immortalisation par le virus d'epstein-barr, des autoanticorps polyreactifs in vitro. Cette secretion est t independante in vitro, ceci semble etre confirme par les resultats preliminaires obtenus in vivo dans le serum d'enfants atteints de deficits immunitaires t hereditaires. Par la suite, nous avons etudie la presence et la variation des autoanticorps naturels dans des situations immunopathologiques humaines (maladie de kahler, maladie de waldenstrom, cryoglobulinemie) ainsi que des maladies ou le systeme immunitaire n'est pas, a priori, directement implique (cancer du sein, maladies neuropsychiatriques). L'ensemble des resultats obtenus suggere la survenue au cours de la plupart de ces processus pathologiques de perturbations plus ou moins prononcees du reseau physiologique etabli par les anticorps naturels. Des alterations tissulaires qui varient selon le processus pathologique incrimine peuvent entrainer une stimulation antigenique par un nombre restreint d'autoantigenes, resultant en l'activation ou la suppression de cellules produisant des autoanticorps de specificites particulieres. Enfin, nous avons etudie le role regulateur potentiel des anticorps naturels, notamment par le biais du reseau idiotypique. Nous avons ainsi pu demontrer la presence d'idiotypes croises sur les ig monoclonales d'individus malades, des anticorps monoclonaux naturels et les preparations d'immunoglobulines intraveineuses utilisees dans le traitement de differents processus autoimmuns chez l'homme. Cette observation est en faveur d'une restauration de la regulation physiologique du systeme immunitaire impliquant les anticorps naturels et pouvant expliquer l'effet benefique de ces preparations therapeutiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 360 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.