Implication de la fimbrine et de l'ezrine dans l'organisation du cytosquelette d'actine

par MARIANNE ALGRAIN-PITAVY ALGRAIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. COHEN.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour apprehender les mecanismes moleculaires de l'assemblage des microfilaments et de leur interaction avec la membrane, le laboratoire de d. Louvard s'est appuye sur le modele unique de la bordure en brosse des enterocytes. Parmi les proteines qui composent cette organelle, nous avons entrepris l'etude de la fimbrine et de l'ezrine pour comprendre in vivo l'implication de ces deux proteines dans l'organisation du cytosquelette d'actine. Recemment, il a ete montre que la fimbrine etait une isoforme de la plastine t, presente dans les cellules epitheliales et mesenchymateues et de la plastine l, observee dans les cellules hematopoietiques et reexprimee dans differentes cellules tumorales. Pour comprendre la tissu specificite de ces proteines nous les avons produites dans la lignee fibroblastique cv1 et dans les cellules epitheliales polarisees llcpk1. Dans les cellules cv1 les deux proteines induisent une diminution de l'adherence cellulaire mais la plastine l, a la difference de la plastine t, reste associee au cytosquelette d'actine apres action des detergents non ioniques sur les cellules. Dans les cellules llcpk1, la plastine t presente une action morphogene specifique sur les microvillosites et une association stable au cytosquelette, que ne montre pas la plastine l. Les plastines presentant une difference fonctionnelle in vivo, le probleme est maintenant de connaitre les bases moleculaires de cette specificite. Une methodologie similaire nous a permis d'aborder le role de l'ezrine. De part sa structure primaire et secondaire, l'ezrine a ete rattachee a la famille continuellement croissante de la proteine 4. 1, qui rassemble des proteines impliquees a des degres divers dans les reorganisations du cytosquelette d'actine corticale. Pour connaitre l'implication de l'ezrine dans ces processus nous avons realises des transfections transitoires de l'adnc complet ou tronque de l'ezrine humaine dans les cellules cv1. Nos resultats suggerent que la moitie amino-terminale de la proteine interagit avec des proteines membranaires ou peripheriques, responsables de la localisation de l'ezrine a la membrane dorsale des cellules et montrent que la moitie carboxy-terminale est associee au cytosquelette d'actine. Une etude plus approfondie de ce domaine, integrant les donnees de d'autres laboratoires, nous a permis de montrer que les 29 derniers acides amines de l'ezrine etaient responsables in vivo de l'association de la proteine entiere aux microfilaments. Le domaine carboxy-terminal delete de ces 29 derniers acides amines a ete produit dans les cellules cv1 et teste in vitro pour son activite sur l'actine. Ensemble ces experiences suggerent la presence d'un autre site de liaison a l'actine, probablement a l'actine g. L'identification des sites de l'erine souleve maintenant la question de savoir quels mecanismes de regulation activent in vivo ces differents sites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 P.
  • Annexes : 580 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.