Analyse d'une mutation t->g dans le second intron du gene de la beta-globine chez un patient beta-thalassemique : role de la sequence polypyrimidique dans l'epissage

par PASCALE SEBILLON

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de G. BUTTIN.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La maturation des arns est un phenomene deja bien etudie. Pourtant de nombreux points n'ont pas encore ete completement elucides et notamment, le role de la sequence polypyrimidique et celui des proteines interagissant avec celle-ci. Dans ce travail, nous avons tente de mieux comprendre le mecanisme de l'epissage a travers l'etude d'une mutation naturelle situee dans la sequence polypyrimidique du deuxieme intron du gene de -globine humaine. Les resultats montrent que le precurseur mute presente, sur le plan quantitatif, une efficacite d'epissage plus faible comparee au precurseur normal, sans aucun retard dans la cinetique avec absence d'arn anormalement episse. L'analyse des complexes ribonucleoproteiques qui se forment au cours de l'epissage a revele que la formation du prespliceosome (complexe a) et du spliceosome (complexe b dans lequel se fera l'epissage) est diminue pour l'arn mute. La mutation semble affecter principalement le passage du complexe non specifique (h) vers le complexe a. L'etude des interactions arn-proteines au cours de l'epissage a montre une augmentation de l'interaction d'une proteine d'environ 40 kd sur le precurseur mute. Cette proteine correspond a l'hnrnp c. Par analyse sur gel retard, nous avons montre que la mutation ug entraine une diminution de l'affinite du facteur d'epissage u2af. Nous privilegions l'hypothese qu'il existe une competition entre les deux proteines, hnrnp c et u2af pour la fixation sur la sequence pyrimidique

  • Titre traduit

    Analysis of a t->g mutation in the second intron of the beta-globin gene of a beta-thalassemia patient: role of the polypyrimidine tract in splicing


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 P.
  • Annexes : 613 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.