Etude des voies de signalisation de la thyrotrophine dans la glande thyroide et le systeme nerveux central

par Bertrand Saunier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. JACQUEMIN.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La tsh controle la production des hormones thyroidiennes, ainsi que la croissance et la differenciation de la thyroide. La premiere voie de signalisation identifiee pour la tsh a ete la stimulation de la production d'ampc par l'adenylyl cyclase (ac), via g#s. Nous avons montre que l'incubation de follicules thyroidiens de porc pendant 20 h en presence de tsh (0,01-1 nm) s'accompagne d'une regulation positive de g#s (augmentation de son expression, de son adp-ribosylation, et de son activite sur l'ac). Cet effet est reproduit par la forskoline et le 8-bromo-ampc. L'incubation de follicules avec des auto-anticorps humains bloquants anti-recepteur de la tsh (r#t#s#h) previent non seulement cet effet de la tsh, mais egalement et de facon plus surprenante, ceux de la forskoline et du 8-bromo-ampc. Ceci suggere l'existence d'un effet positif de ces anticorps passant par une autre voie que l'ac, et interferant avec la regulation positive de g#s en aval de l'ampc. Contrairement a ce qui a ete montre chez le chien, la forskoline ne reproduit qu'une partie de l'effet mitogene de la tsh dans la thyroide humaine. Nous avons trouve que la tsh y stimule fortement la map kinase (augmentation de son activite s'accompagnant de sa phosphorylation sur tyrosine et du classique retard de migration en electrophorese), par une voie independaante de g#i#/#o et de l'ampc. La decouverte de l'expression de r#t#s#h par les astrocytes nous a fourni un nouveau modele pour etudier les voies de signalisation de la tsh. En effet, la tsh stimule fortement l'activite de la 5'-desiodase de type ii qui active la thyroxine en triiodothyronine dans les astrocytes. L'expression d'un r#t#s#h a ete montree par liaison saturable et specifique de tsh iodomarquee, et son arnm a ete detecte par rt-pcr. Le r#t#s#h astrocytaire n'est couple ni a l'ac, ce qui est une nouveaute, ni a une phospholipase c, contrairement au r#t#s#h thyroidien humain. En revanche, la tsh augmente la liberation d'acide arachidonique par les astrocytes, comme deja decrit dans la thyroide, et stimule la map kinase, mais elle n'y est pas mitogene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 107 P.
  • Annexes : 323 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1995 464
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.