Interaction de la sinefungine avec la morphologie, la secretion et le cycle cellulaire des promastigotes de leishmania donovani

par LAMYA MOULAY

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de M. ROBERT-GERO.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La sinefungine (sf) est un antibiotique a forte activite leishmanicide in vitro et in vivo. Cette molecule est un analogue structural de la s-adenosylmethionine, substrat universel des methylases et precurseurs des polyamines. Sur les promastigotes de leishmania donovani la sf induit des modifications morphologiques et ultrastructurales, l'augmentation de la biosynthese de la phosphatase acide cytoplasmique ainsi qu'une tres rapide et tres nette inhibition de la synthese d'adn. L'analyse en microscopie electronique de ces cellules traitees par la drogue revele une chambre flagellaire hypertrophiee, la perte de la partie emergente du flagelle et la perturbation du reseau trans-golgien. La nature de ces modifications ainsi que l'augmentation de la biosynthese de la phosphatase acide cytoplasmique sont en faveur de l'activite accrue de l'appareil de golgi et des fonctions de secretion. Ces observations semblent egalement conforter l'hypothese selon laquelle la chambre flagellaire serait le site privilegie d'echanges de la cellule avec son milieu exterieur. D'autre part, la sf n'affecte que les promastigotes en phase exponentielle de croissance. Cependant, durant la phase stationnaire l'entree de cet antibiotique n'est pas inhibee. Par cytometrie en flux le profil du cycle cellulaire de ces cellules est mis en evidence et la duree de chaque phase estimee. Cette technique a egalement permi de demontrer que la sf bloque les promastigotes en phase s precoce du cycle cellulaire en interferant probablement avec l'initiation de la replication. Le fait que les cellules en phase stationnaire de croissance soient arretees en phase g1 du cycle explique l'absence d'effet de la sf sur les promastigotes de ce stade. Par ailleurs, le taxol, agent stabilisant des microtubules, induit chez les promastigotes de leishmania donovani les memes effets que la sf. Il bloque ces parasites, comme les eucaryotes superieurs, a la transition g2/m. Cependant ni le taxol ni la sf ne semblent affecter le reseau microtubulaire

  • Titre traduit

    Sinefungin interaction with morphology, secretion and cell cycle in leishmania donovani promastigotes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 175 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.