Modulation de la thyroidite autoimmune experimentale par les cytokines

par KARINE MIGNON-GODEFROY

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de J. CHARREIRE.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La thyroidite de hashimoto est une maladie autoimmune tres frequente dont l'organe cible est la glande thyroide. Le processus autoimmun evolue a bas-bruit vers la destruction du tissu thyroidien et l'insuffisance thyroidienne. La maladie humaine a de nombreux points communs avec le modele de la thyroidite autoimmune experimentale (tae) induite chez la souris par l'immunisation avec de la thyroglobuline (tg) murine ou par le transfert in vivo de cellules spleniques sensibilisees a la tg. La tae se manifeste par l'apparition d'une infiltration lymphocytaire de la glande thyroide et par la production d'anticorps anti-tg. Nos experiences indiquent que l'administration precoce et prolongee in vivo d'un anticorps anti-ifn- a des souris immunisees avec la tg attenue significativement l'infiltrat thyroidien, le taux des ac anti-tg et le pourcentage des lymphocytes t cd8#+ circulants specifiques de la tae. La tae peut etre induite par le transfert in vivo de cellules sensibilisees a la tg a des souris naives. Cette sensibilisation est realisee en deux etapes: une sensibilisation primaire in vivo par injection de l'antigene emulsionne en adjuvant complet de freund, puis une restimulation in vitro des splenocytes en presence de tg precedant leur transfert in vivo. Nous avons observe que l'addition d'il-10 durant la restimulation in vitro produit une diminution significative de l'infiltration lymphocytaire des glandes thyroides chez les souris receveuses. Des experiences complementaires nous ont permis d'evaluer les effets prophylactiques et therapeutiques de l'il-10 in vivo dans le modele de la tae induit par l'autoimmunisation de souris avec de la tg murine. L'injection precoce ou tardive d'il-10 au cours du developpement de la tae attenue significativement l'infiltrat thyroidien. Des resultats preliminaires suggerent que les effets de l'il-10 pourraient resulter d'une induction d'apoptose des lymphocytes t potentiellement autoreactifs rencontrant l'antigene en presence de cette cytokine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 288 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.