Polyoxotungstates formes a partir d'heteroelements possedant une paire d'electrons libre : sb(3+) et bi(3+). interactions avec le cytochrome c

par MONIQUE MICHELON

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de G. HERVE.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux familles de composes de rapport sb(iii) ou bi(iii) / w variable ont ete obtenus par synthese, leurs analyses ainsi que leur comportement chimique et electrochimique ont ete etudies. Les composes x#2w#2#2o#7#6h#2#1#2#-(x = sb, bi), peuvent jouer le role de ligands des metaux de transition, ils conduisent aux complexes m#2#n#+(h#2o)#6x#2w#2#0o#7#0#(#1#4#-#2#n#)#-. La structure a ete resolue par diffraction des rayons x pour rb#1#2sb#2w#2#2o#7#6h#2 et na#1#0sb#2w#2#0v#2o#7#6h#2. Les composes m#n#+sb#9w#2#1o#8#6#1#8#- ont ete obtenus, ce sont les premiers cryptates inorganiques synthetises. La cavite cryptante peut etre occupee par des cations m#n#+, alcalins tels que na#+, k#+ ou alcalino-terreux tels que ca#2#+, sr#2#+ dont les rayons ioniques sont compatibles avec la taille de la cavite. Le compose nh#4#1#8nasb#9w#2#1o#8#6 connu sous le nom d'hpa 23 possede des proprietes antivirales. Cette etude a permis de mettre en evidence le role joue par l'heteroelement: sb(iii) ou bi(iii) possedent une paire d'electrons libre, qui oriente le processus de condensation des groupements tungstiques autour d'eux. Les interactions d'une hemoproteine, le cytochrome c, avec des heteropolyanions choisis en fonction de leur taille, de leur charge et de leur stabilite a ph voisin de 7 correspondant a celui des milieux biologiques, ont ete etudiees. Des complexes de stoechiometrie 1/1 analogues a ceux connus avec des molecules biologiques telles que la cytochrome oxydase ou le cytochrome bc#1 ont ete obtenus. Les caracteristiques de ces complexes dependent de l'heteropolyanion, de la force ionique et/ou du ph. Les resultats obtenus montrent que l'effet de taille de l'heteropolyanion est important mais que l'effet de charge est preponderant, comme dans les interactions entre des proteines et les acides nucleiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 111 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.