Etude des facteurs controlant l'immunogenicite d'epitopes t cd4+ dans un modele de proteines bacteriennes hybrides

par RICHARD LO-MAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. LECLERC.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les molecules de classe ii du cmh sont impliquees dans la presentation d'antigenes peptidiques issus de la degradation de proteines provenant de la voie exogene. Parmi les determinants peptidiques susceptibles de s'associer aux molecules de classe ii, seul un petit nombre d'entre eux, appeles epitopes t immunodominants, sont presentes et sont capables d'activer efficacement les lymphocytes t cd4#+. Les processus conduisant a ce phenomene d'immunodominance sont encore mal compris. Afin d'etudier ce phenomene, nous avons developpe un modele d'etude base sur la construction de proteines hybrides provenant de l'insertion de sequences codant pour des epitopes t au sein du gene d'une proteine heterologue. Differents epitopes t viraux, aussi bien immunodominants que cryptiques, ont donc ete inseres en differents sites a l'interieur de deux proteines de e. Coli, les proteines male et lamb. Ces proteines ont ete ensuite utilisees pour etudier les reponses lymphocytaires t contre l'epitope viral, in vivo au niveau polyclonal, ainsi que in vitro avec des hybridomes t specifiques. A la lumiere des resultats obtenus, il apparait qu'un epitope t immunodominant est susceptible de devenir cryptique et inversement, en relation avec sa position a l'interieur de la proteine. Ainsi, la production d'un epitope t lors de la degradation de la proteine et sa presentation par les molecules de classe ii du cmh sont fortement modulees par les residus adjacents a l'epitope t. D'autre part, l'influence du contexte moleculaire de l'epitope sur sa presentation par les cellules presentant l'antigene et sur sa reconnaissance par les lymphocytes t est propre a chaque epitope. Par consequent, les proprietes intrinseques de l'epitope t liees a sa sequence peptidique sont preponderantes pour sa reconnaissance par le systeme immunitaire, mais l'immunodominance d'un epitope t est sous le controle de son environnement moleculaire au sein de la proteine

  • Titre traduit

    Study of the parameters controling the immunogenicity of cd4+ t cell epitopes using recombinant bacterial hybrid proteins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 P.
  • Annexes : 366 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.