Etude par dynamique moleculaire de la diffusion et des joints de grains dans des composes ioniques

par THEODOROS KARAKASIDIS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de M. MEYER.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous presentons d'abord un modele de charges cationiques variables base sur un modele d'ions rigides. Pour la mise au point de ce modele nous avons fait des simulations statiques et dynamiques dans le fluorure de calcium. Les proprietes structurales ne dependent pas du mode d'ajustement du modele, mais la diffusion anionique a haute temperature et la constante dielectrique a frequence infinie en dependent. Ces resultats ont permis de preciser les criteres d'ajustement du modele des charges variables. Ce modele introduit une polarisation supplementaire dans le modele d'ions rigides, comme le montre le comportement des phonons optiques. D'autre part nous avons etudie un joint de grains de flexion de forte desorientation de nio par dynamique moleculaire, tant du point de vue structural que diffusionnel, en utilisant un potentiel d'ions rigides usuel. Nous avons examine des structures avec et sans defauts ponctuels de 0k a 2500k. La structure sans defaut a toujours l'energie potentielle la plus basse. Dans les autres structures les defauts peuvent s'agglomerer et parfois provoquer des changements locaux des motifs. Des simulations d'images de microscopie electronique a haute resolution basees sur ces structures revelent une ressemblance avec les images experimentales. Nous avons calcule, dans ce joint, le coefficient de diffusion d'une lacune de nickel deux fois chargee entre 2250k et 2650k. Les trajectoires atomiques montrent l'existence de chemins preferentiels suivis par la lacune. La diffusion intergranulaire est legerement anisotrope, ce qui concorde avec une extrapolation des resultats experimentaux. Une etude en volume revele une energie de migration plus elevee que dans le joint. Les grandeurs calculees permettent d'estimer l'acceleration de la diffusion du nickel due au joint. Elle est significative, mais inferieure a celle mesuree par certains auteurs dans nio polycristallin ; d'autres auteurs etudiant des bicristaux n'ont pas observe d'acceleration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 118 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.