Recombinaison des ions multicharges par echange de charge dans les plasmas astrophysiques : applications aux ions a couches ouvertes du type o#2#+ et si#3#+

par Pascal Honvault

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de R. CARROLL.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie les deux systemes de reaction de recombinaison par transfert de charge avec ions a couches ouvertes, o#2#+/h et si#3#+/he. Ceux-ci presentent un interet a la fois d'un point de vue physique atomique et moleculaire et astrophysique. Cette etude complete, et inedite pour le second systeme, a debutee par le calcul ab-initio des courbes d'energie potentielle adiabatiques, du couplage radial, sans oublier le couplage rotationnel et le facteur de translation qui sont souvent omis dans les etudes de transfert de charge. Les sections efficaces et les taux de reaction ont ete determines sur un grand domaine d'energie (10#-#3 a 3x10#4 ev) a l'aide de methodes landau-zener, semi-classique et quantique, ce qui a permis une comparaison entre ces trois procedes. Nos resultats mettent en evidence le role fondamental joue par le couplage rotationnel, sa prise en compte augmentant de 50% certaines sections efficaces, revelent la grande influence des etats metastables #1d et #1s de l'ion o#2#+ a moyenne energie, et confirment l'importance des deux reactions en astrophysique par les valeurs elevees des taux de reaction a basse energie (>10#-#9 cm#3s#-#1). En outre, pour le systeme si#3#+/he, la reaction inverse dite reaction d'ionisation par transfert de charge est rapide et contribue pour une part importante a l'equilibre d'ionisation du silicium dans les plasmas astrophysiques. Nos sections efficaces theoriques sont en bon accord avec les valeurs experimentales. Toutefois, la confrontation theorie-experience est limitee par l'incapacite des experiences actuelles a determiner dans le jet incident la proportion des ions metastables o#2#+(#1d) et o#2#+(#1s)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 P.
  • Annexes : 202 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.