Etude du blocage de la differenciation erythroide des cellules leucemiques de friend. Role du protooncogene c-jun et de son interaction avec le facteur transcriptionnel nf-e2

par CLAIRE FRANCASTEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. ROBERT-LEZENES.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les cellules erythroleucemiques de friend (f-melc) constituent le modele de differenciation erythroide inductible le plus utilise, conduisant a une augmentation de la transcription des genes - et -globines adultes. La transcription des genes globine au cours de la differenciation erythroide depend de la presence de motifs nf-e2/ap-1 dans leur region regulatrice (lcr), capables de fixer 2 types de facteurs transcriptionnels, ap-1 (fos/jun) ubiquitaire et nf-e2 (p18/p45) exprime dans les lignees erythroide et megacaryocytaire. Cependant le role de ces 2 complexes sur la transcription des genes globine au cours de la differenciation des f-melc etait encore inconnu. Nos etudes d'expression et de transfections stables des genes de la famille jun, dans une configuration sens ou antisens, nous ont permis de conclure que junb en association avec c-fos semble etre implique dans l'engagement des f-melc dans la differenciation terminale erythroide, et que l'expression de c-jun est associee avec la resistance des f-melc a la differenciation par le dmso. En particulier, l'inhibition specifique de l'expression de c-jun par des transcrits antisens dans des f-melc resistantes a la differenciation erythroide permet de restaurer a ces cellules une capacite de se differencier sous l'action du dmso. Ces resultats nous ont permis de montrer un role nouveau pour c-jun, comme inhibiteur d'un processus tres specialise, la differenciation erythroide des f-melc. Nos etudes de transcription transitoire nous ont permis de montrer que le facteur nf-e2p18 agit comme un regulateur negatif de l'activite de sites ap-1 et de l'activite de sites nf-e2/ap-1 dans les cellules non-erythroides (nih/3t3), mais comme un regulateur positif dans les f-melc en augmentant probablement la quantite de complexe nf-e2p45/p18 qui est la forme active du complexe nf-e2. Alors que c-jun seul agit comme un regulateur positif de l'activite transcriptionnelle des sites ap-1 et nf-e2/ap-1, sa cotransfection avec nf-e2p18 est incapable d'activer la transcription a partir de ces sites, aussi bien dans les cellules erythroides que non-erythroides. De plus l'inhibition de l'expression de c-jun endogene par des transcrits antisens conduit a une augmentation de l'activite transcriptionnelle des sites nf-e2/ap-1 dans les f-melc, alors qu'elle conduit a une inhibition pratiquement totale de l'activite des sites ap-1 dans ces cellules. L'ensemble des resultats presentes dans ce memoire montre que, la transcription a partir de sites nf-e2/ap-1 du locus globine peut dependre du type de complexe present dans les cellules, nf-e2p45/p18 transcriptionnellement actif, ou c-jun/p18 inactif sur ces sites. L'inhibition par c-jun de l'induction de la transcription des genes globine au cours du processus de differenciation des f-melc, pourrait donc resulter du deplacement de complexes nf-e2p45/p18 vers des complexes c-jun/p18. Les sites nf-e2/ap-1 etant necessaires a la transcription des genes globine au cours de la differenciation erythroide, ces resultats expliqueraient pourquoi le blocage de la differenciation des f-melc serait lie a leur taux d'expression de c-jun


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 P.
  • Annexes : 350 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.