Contribution a l'etude des interactions croissance-reproduction au niveau de l'axe hypothalamo-hypophysaire chez la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss)

par ODILE BLAISE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-P. ROUSSEAU.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'etude des mecanismes hormonaux impliques dans les interactions croissance-reproduction au niveau de l'axe hypothalamo-hypophysaire chez la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss). Nous avons d'abord montre une absence d'action du gnrh sur la secretion de gh in vivo, chez des animaux canules au niveau de l'aorte dorsale, et in vitro, sur des cellules hypophysaires maintenues en culture statique ou en perifusion, independamment du stade sexuel des animaux. Par contre, quand les cellules hypophysaires ont ete incubees pendant 48 heures avec de l'igf-i, elles deviennent capables de repondre au gnrh de facon dose-dependante. Cet effet semble dependant du cycle sexeuel, puisqu'il est trouve seulement chez des animaux immatures ou prepuberes. Toutefois, une coincubation des cellules avec de l'igf-i est insuffisante pour induire une potentialisation de l'action du gnrh. Nous avons recherche l'existence de sites de liaison de l'igf-i au niveau du systeme nerveux central. Des recepteurs, apparentes au recepteur de type 1 des igf, ont ete caracterises aussi bien au niveau du cerveau que de l'hypophyse. L'action de l'igf-i sur la secretion de gth et en parallele sur celle de gh a ete recherchee in vitro. L'igf-i n'a aucun effet sur la secretion basale de gth mais semble capable d'augmenter la sensibilite des cellules gonadotropes au gnrh quand il est coincube avec celui-ci. Son action n'a, cependant, pas ete systematiquement retrouvee dans les differentes experiences et ceci semble etre independant du stade sexuel des animaux. Par contre, l'igf-i a toujours inhibe la liberation de gh. Une inhibition instantanee de la secretion de gh par l'igf-i a de plus ete montree in vivo. La gh n'a pas eu d'effet sur sa propre secretion in vitro, alors qu'elle l'inhibe in vivo, apres un temps de latence de 2 a 5 heures, suggerant une action indirecte qui pourrait se faire via l'igf-i

  • Titre traduit

    Contribution to the growth-reproduction interaction study at the hypothalamo-pituitary level in rainbow trout (oncorhynchus mykiss)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 P.
  • Annexes : 437 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.