Etude de la regulation de la transcription du gene du granzyme b humain dans des cellules t a potentialite cytotoxique : approche moleculaire

par ALAIN WARGNIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. SASPORTES.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene granzyme b code pour une serine protease, specifiquement exprimee dans les granules cytoplasmiques des lymphocytes t cytotoxiques, qui joue un role fondamental dans la degradation de l'adn de la cellule cible. Chez l'homme, des elements genetiques, appartenant au promoteur proximal du gene du granzyme b humain, controlent la specificite de la transcription dans les lymphocytes t actives. Cette region contient des sites pour les facteurs de transcription ikaros, cbf, ap1 et ets. Nous montrons que l'integrite des sites, fixant respectivement ikaros et l'association cbf/ap1, est essentiel a l'activite transcriptionnelle du promoteur dans les lymphocytes t actives. La comprehension des mecanismes permettant la presence de ces facteurs de transcription, dans ce modele de regulation d'un gene d'expression tardive, lors de l'acquisition d'une fonction immunologique par les lymphocytes t matures, constitue les perspectives de ce travail


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 P.
  • Annexes : 404 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.