Les picoeucaryotes photosynthetiques oceaniques : caracterisation morphologique, biochimique et genetique

par NATHALIE SIMON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. TOULMOND.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les picoeucaryotes phososynthetiques marins constituent avec les procaryotes photosynthetiques, prochlorococcus et synechococcus, le picoplancton autotrophe (organismes photosynthetiques dont la taille n'excede pas 2 m de diametre). Cette classe de taille est la composante photosynthetique la plus importante, du point de vue biomasse et productivite, dans les milieux oceaniques oligotrophes et en particulier dans la zone intertropicale. Alors que la taxonomie, la physiologie et l'ecologie de la composante procaryote ont ete relativement bien etudiees, il existe tres peu de donnees concernant les picoeucaryotes. Les questions les plus importantes sont actuellement les suivantes: ? quelles sont les caracteristiques physiologiques et ecologiques des picoeucaryotes photosynthetiques oceaniques ? ? quelles sont les groupes dominants et quelle est la repartition geographique des principales especes ? ? enfin, quelle est la diversite des communautes naturelles ? compte tenu des techniques disponibles a present pour etudier ces communautes naturelles, il est tres difficile de repondre a ces questions, ainsi que le montre le chapitre d'introduction. Notre but a donc ete de caracteriser, a l'aide de techniques classiques, un certain nombre d'especes considerees dans la litterature comme representatives des communautes naturelles, ainsi qu'un certain nombre d'isolats non identifies de taille picoplanctonique. Les contenus pigmentaires mesures par chromatographie liquide haute pression (hplc), les volumes cellulaires et les contenus en adn nucleaire mesures par cytometrie en flux, ont servi a comparer les souches entre elles. A l'aide de l'ensemble de ces donnees, nous avons essaye de repondre a la question: ces couches sont-elles reellement representatives des communautes naturelles de picoeucaryotes ? pelagomonas calceolata est une espece qui semble ubiquiste et qui apparait etre la plus representative des communautes naturelles dans la collection de cultures etudiees. Une etude plus detaillee de la morphologie, du contenu pigmentaire et de la variabilite genetique de quatre isolats d'origines geographiques tres eloignees de cette espece a ete realisee. La caracterisation precise (au niveau de l'espece) des peuplements naturels de picoeucaryotes reste difficile. Etant donnes les biais introduits par les methodes classiques qui souvent impliquent la mise en culture des organismes, de nouvelles methodes doivent etre developpees dans ce but. Une technicite prometteuse est celle des sondes nucleiques specifiques de groupes phylogenetiques. La derniere partie de ce travail a consiste en la mise au point du protocole d'utilisation de ce type de sondes pour l'identification des picoeucaryotes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 P.
  • Annexes : 204 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E V a 1 / SIM / p
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-300519960001
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.