Induction et regulation de l'expression de recepteurs au paf-acether (paf-r) au cours de l'activation des lymphocytes t et b

par CHEIKH MOMAR NGUER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. GALANAUD.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le paf (platelet-activating factor, 1-0-alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phoshocholine), mediateur phospholipidique derive du metabolisme des lipides membranaires est libere par, et agit sur de nombreuses cellules a activite proinflammatoire. Divers travaux suggeraient que le paf avait aussi un role regulateur de la reponse lymphocytaire bien qu'aucun recepteur specifique n'ait ete identifie sur ces cellules. Par l'utilisation combinee des techniques de liaison de ligand radiomarque, d'immunofluorescence et de northern blot, nous avons montre que: 1 les lymphocytes b et t expriment un seul type de recepteur de haute affinite au paf (kd de l'ordre du nm) dont les caracteristiques biochimiques s'apparentent a celles du recepteur decrit sur les neutrophiles. 2 l'activation des lymphocytes t par des anticorps anti-cd3 (okt3i) ou anti-cd2 (t112 + t11. 3) est necessaire a l'expression des paf-r, les lymphocytes t quiescents en etant depourvus. L'expression de ces paf-r est correlee a l'etat proliferatif des lymphocytes t et, leur nombre est augmente par l'addition d'il2. 3 une heterogeneite d'expression des paf-r existe entre differentes lignees lymphocytaires b sans lien avec le degre de differenciation de ces lignees, la presence du genome ebv ou l'expression de marqueurs lymphocytaires particuliers. Sur les lignees positives, il y a regulation au niveau transcriptionnel du nombre de ces recepteurs lorsque, les cellules sont en phase exponentielle de croissance ou cultivees en presence de paf ou d'il4. 4 les lymphocytes b quiescents et actives expriment des paf-r fonctionnels. L'activation des lymphocytes b, necessaire au maintien de la transcription du gene codant pour le paf-r, regule aussi le niveau d'expression de ces recepteurs. Par ailleurs, l'utilisation de certains stimuli, comme la combinaison d'anticorps anti-cd40 et d'il4, accroit la reactivite fonctionnelle de ces lymphocytes au paf acether


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 P.
  • Annexes : 351 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.