Analyses physico-chimiques des phases volatiles emises par les revetements de sol et de mur. Caracterisation des composes odorants et des odeurs des materiaux

par PHILIPPE KARPE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Chimie

Sous la direction de J.-C. TABET.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de connaitre la contribution des composes organiques volatils a l'odeur des materiaux de construction, la caracterisation des phases volatiles de divers revetements plastiques, moquettes et papiers peints a ete effectuee par voie physico-chimique en identifiant et en quantifiant les composes organiques volatils (cov) emis et par voie sensorielle en caracterisant l'intensite d'odeur des materiaux. Les moquettes testees possedant des envers tisses sont les materiaux les moins emissifs. Par ailleurs, quelques composes typiques ont pu etre mis en evidence tels que le 2-ethylhexanol, issu de la degradation d'un plastifiant (le dioctyl phtalate), situe dans les couches pvc des revetements. En outre, une nouvelle technique analytique composee d'un desorbeur thermique et d'un chromatographie en phase gazeuse couple a la fois a un spectrometre de masse, a un detecteur a ionisation de flamme et a un detecteur olfactif, a ete realisee pour identifier parmi les cov, ceux qui possedent une odeur. Les composes odorants identifies dans les phases volatiles des revetements testes sont des phenols, des derives phenoliques et des hydrocarbures aliphatiques et aromatiques. Les intensites d'odeur de ces materiaux ont ete mesurees selon la methode des equivalences olfactives, par un jury de nez constitue de vingt-et-un individus prealablement selectionne et entraine a la mesure des intensites d'odeur. Les deux papiers peints testes ayant des envers en coton possedent des intensites d'odeur equivalentes et superieures aux autres materiaux. Enfin, les intensites d'odeur des melanges des composes odorants identifies par chromatographie dans les phases volatiles de quatre materiaux ont ete mesurees par le jury de nez. Celles-ci sont statistiquement comparables aux intensites d'odeur des materiaux correspondants. Il en resulte que les composes odorants identifies semblent donc participer a l'odeur des materiaux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 247 P.
  • Annexes : 176 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.