Resistance multiple aux drogues chez la levure saccharomyces cerevisiae. Analyse de la proteine pdr3p, nouveau facteur de transcription implique dans ce phenomene

par Thierry Delaveau

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. MORANGE.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cadre du projet europeen du sequencage du genome de la levure, j'ai sequence un gene, proche du centromere du chromosome ii, dans une region connue pour receler les mutations pdr3, conferant un phenotype de resistance multiple aux drogues. Ce gene, appele pdr3 puisqu'il peut complementer ces mutants de resistance , code pour une proteine de 976 acides amines, homologue a pdr1p. J'ai commence l'etude de la protein pdr3p, et presente la possibilite d'une auto-regulation positive de pdr3p sur son propre gene, en reponse a la drogue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 P.
  • Annexes : 492 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.