Migration d'une particule proche d'une paroi en ecoulement de cisaillement

par MOHAMED CHAOUI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de François Feuillebois.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire concerne l'etude theorique du comportement d'une sphere solide dans l'ecoulement de cisaillement d'un fluide visqueux au voisinage d'une paroi plane. Le modele etudie peut s'appliquer a l'enlevement ou le depot de petites particules (jusqu'a 100 m) sur des surfaces. Ces applications concernent differents domaines qui mettent en jeu le transport de particules ; par exemple en genie chimique, genie nucleaire, genie civil, agronomie et environnement. Le nombre de reynolds de l'ecoulement relatif a la particule est suppose petit devant l'unite. La solution des equations de navier-stokes decrivant l'ecoulement autour de la particule est developpee suivant ce nombre de reynolds. Le terme du premier ordre est solution des equations de stokes quasi-stationnaires. Cette solution est obtenue comme superposition des solutions de trois problemes: sphere en translation parallelement a la paroi, en rotation parallelement a la paroi, sphere au repos dans un ecoulement de cisaillement. Les solutions de ces problemes sont calculees en utilisant un systeme de coordonnees bispheriques. Au second ordre en nombre de reynolds les effets d'inertie du fluide apparaissent et donnent lieu a une migration de la particule ; c'est a dire un mouvement perpendiculaire a la vitesse de l'ecoulement de cisaillement. On montre que le probleme de perturbation est regulier a cet ordre. La solution est obtenue par le biais d'une extension du theoreme de reciprocite de lorentz. La force de migration apparait comme une integrale sur un domaine infini, mettant en jeu l'ecoulement au premier ordre deja resolu. Dans le cas d'une sphere libre (non pesante), on obtient la vitesse de migration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 P.
  • Annexes : 48 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Institut d'Alembert-Bibliotheque de Mecanique..
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : CHAO841
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.