Le complexe volcanique des monts caraibes de guadeloupe (arc des petites antilles). Etude petrographique, mineralogique et geochimique

par MYRIAM BISSAINTE-LUBINO BISSAINTE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J. HERNANDEZ.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ensemble volcanique des monts caraibes (. 5 ma) constitue la partie la plus meridionale de l'ile de la guadeloupe (arc des petites antilles). Ce complexe de petite taille (25 km#2 d'extension) forme de trois edifices, excentres par rapport a l'axe volcanique du reste de l'ile, montre le passage d'une activite sous-marine sous faible tranche d'eau a une activite aerienne, ce type de transition dynamique avait ete rarement documente dans l'arc antillais. Les produits volcaniques juveniles sont essentiellement des laves basiques (sio#2 = 47 wt%) incluant des parageneses alumineuses (pleonaste, augite-al, almandin) repertoriees pour la premiere fois en guadeloupe, d'importants niveaux ponceux pliniens dacitiques (sio#2 = 68 wt%) sont associes aux phases aeriennes sub-terminales. Ce massif est caracterise par trois series ayant evoluees separement: une serie i calco-alcaline a paragenese alumineuse, evoluant par cristallisation fractionnee d'augite-al et de plagioclase, des basaltes aux andesites basiques ; une serie ii tholeitique evoluant par cristallisation fractionnee de plagioclase, des basaltes aux andesites basiques: une serie iii, enfin, representee par des andesites et des dacites singulieres dans l'arc recent avec des teneurs en elements incompatibles particulierement faibles, egales a celles des andesites basaltiques. Pour la premiere fois en guadeloupe, des cumulats gabbroiques et des enclaves granodioritiques sont decrits dans des produits volcaniques. Les premiers ont ete associes a l'evolution par cristallisation fractionnee des laves precedentes alors que les secondes pourraient temoigner de l'existence de fragments d'un socle granodioritique appartenant peut etre a la ride d'aves, sous les monts caraibes. Les donnees mineralogiques et geochimiques permettent de proposer un modele a plusieurs chambres magmatiques, de faible volume, situees entre 30 et moins de 10 km. Une realimentation periodique de ces chambres en cours de differenciation permet d'expliquer la composition mineralogique et chimique de ces laves


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 P.
  • Annexes : 324 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.