Etude de la maturation et de la morphogenese de la particule virale du vih-1

par Caroline Quillent

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de François Clavel.

Soutenue en 1995

à Paris 5 .


  • Résumé

    Une phase critique dans le cycle de l'infection du vih et d'autres virus est l'assemblage de nouvelles particules infectieuses. La formation des particules du vih met principalement en jeu les produits des genes gag et pol codant respectivement pour les proteines de structure et les enzymes virales. Ils sont exprimes sous la forme de precurseurs polyproteiques (pr55gag et pr160gag-pol) qui sont assembles a la membrane de la cellule infectee. Ceci conduit au bourgeonnement puis a la liberation d'une particule virale. A ce stade, la particule est dite immature (forme en beignet) et n'est pas infectieuse. Pour le devenir, elle doit subir un evenement de maturation consecutif au clivage des precurseurs en proteines definitives. Ce clivage realise par la protease (pr, codee par le gene pol) ne peut avoir lieu qu'apres activation de cette enzyme par dimerisation au site de bourgeonnement ou au sein de la particule. Les mecanismes et les domaines impliques dans la dimerisation des precurseurs gag-pol et dans l'activation de la pr ne sont pas clairement etablis. Cependant, nous avons observe qu'un provirus mute dans la rt (reverse transcriptase) ne produisait que des particules immatures, suggerant que certains domaines de gag-pol situes en dehors de la pr etaient essentiels a son activation optimale. Nous avons donc cree des deletions de tailles differentes dans les domaines de la rt et de l'in (integrase) afin d'apprecier leurs consequences sur le clivage des precurseurs gag et sur la morphologie des particules. L'analyse du contenu proteique et de la morphologie de nos mutants montrent que la reduction de la taille du precurseur gag-pol provoque une diminution de l'efficacite du clivage des precurseurs gag et gag-pol par la pr. L'ampleur du defaut morphologique semble etre aussi proportionnel a la taille de la deletion. Nous formulons l'hypothese que nos deletions affectent la dimerisation de la pr au sein du precurseur de la particule virale. D'autre part, nous avons montre que l'absence de la proteine accessoire vif, outre ses effets sur l'infectivite virale, pouvait aussi avoir une consequence sur la morphologie. En effet, les particules produites presentent des anomalies au niveau de la localisation du materiel dense associe au nucleoide viral. L'analyse du contenu proteique de ces particules montre un defaut d'incorporation des glycoproteines d'enveloppe, accompagne d'une augmentation du rapport pr55gag/ proteines matures, et d'une reduction de la quantite de rt incorporee. Les observations montrent que cette proteine est requise pour un assemblage harmonieux et une maturation normale des particules virales. Toutes ces observations tendent a prouver que la particule virale est un ensemble complexe ou chaque proteine semble participer a son elaboration.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. [182 f.]
  • Annexes : Bibliogr. f. 108-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.