Le repérage de l'illétrisme

par Jean-Philippe Rivière

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Alain Bentolila.

Soutenue en 1995

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette thèse soulève la question du repérage de l'illettrisme. Dans un premier temps, il s'agissait d'observer la lecture de 1000 jeunes conscrits de faible niveau scolaire. Cette observation se déroulait en 2 temps : une première évaluation concernait leur identification de mots (test de mesure de l'identification de mots crée par Jésus Alegria), une seconde était consacrée à la compréhension d'un texte narratif (test de restitution oral). Ces expériences ont permis de reformuler des principes régissant les tests de repérage. Ces tests ont pour fonction d'identifier dans un temps bref les personnes ayant des difficultés de lecture. Ils nous permettent d'élaborer une mesure quantitative de l'illettrisme. Trois enquêtes ont ainsi en lieu : la première concerne les conscrits, la seconde les bénéficiaires du RMI et la dernière : les entrants en détention. Ces trois enquêtes révèlent le poids de l'illettrisme sur les populations en difficultés. En confrontant performances en lecture et données sociales, elles soulèvent la question de la prise en compte de l'illettrisme pour réaliser une insertion sociale. L’acte lecture est réexamine en conclusion de ce travail. Il s'agit de situer de manière globale, la place de l'écrit dans notre société et de reposer la question d'un niveau de compétence en lecture qui serait fonctionnel. Nous déplaçons la question de l'alphabétisation fonctionnelle qui se situait sur un plan social pour l'envisager sur un plan communicationnel.

  • Titre traduit

    Spotting illiteracy


  • Résumé

    This thesis is about spotting illiteracy. First of all we observed a group of 1000 young people during the conscription time. We evaluated their words identification and their understanding of a narrative text. These experiment permitted to build rules for a demographical measure of illiteracy. The test we used had to be short, simple and sensible. Secondly, we managed 3 studies on the conscripts, with people concerned by the minimum legal income and the prisoners. These studies give a measure of illiteracy and compare it with social informations. We tried to show the link between social exclusion and illiteracy. We attempted to situate the place of writing in our society. We proposed a segmentation of skills involved in reading that authorize to separate analphabetism and illiteracy as two different psycholinguistic questions (we preferred used the word "functional" in a communicational meaning and not in a social meaning). Finally, spotting illiterarcy asks ethic questions, the conclusion of this work tries to find answers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (493 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [442]-452. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.