La santé communautaire : mythe ou réalité ? : le cas de la Guadeloupe

par Marlyne Dabrion

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Raveau.

Soutenue en 1995

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’investigation socio-anthropologique entreprise prétend saisir in-situ les représentations de la population guadeloupéenne, par rapport à la sante prise pour elle-même, les types recherches étant communautaire, hédoniste, ou autre. Une enquête d'opinion est réalisée sur un échantillon départemental de 785 personnes, à l'aide d'un questionnaire de 29 questions fermées. L'étude de la représentation de la sante en Guadeloupe à travers cette enquête met en évidence une mosaïque au sein de laquelle s'articulent les parties s'agissant des différentes instances de la société- l'individu-la famille-les amis-le voisinage-le quartier-la commune, elles dévoilent des caractéristiques diversifiées. Les observations attenantes attestent ou non du décalage entre, a priori et représentation sanitaire. Contrairement à l'idéologie ambiante, il se révèle : -la présence du mythe de la sante communautaire au niveau des sous espaces individu, famille, voisinage. -un sous espace partiellement communautaire forme par le quartier et la commune. -un sous espace potentiellement communautaire constitue pour l'entité-les amis. L'adéquation entre politique de santé et représentation de sante tiendra compte de ces résultats. En outre de la comparaison avec la République Dominicaine il est retenu : - d'un cote qu'il s'agit d'un petit état qui détient des tristes records d'indices de mauvaise santé et ayant la connaissance de la démarche communautaire, mais sans moyens financiers. -d'un autre cote, un département français avec des indicateurs de l'état de sante proches de la moyenne nationale mais qui ne s'est pas approprié la démarche communautaire.

  • Titre traduit

    Communitu health : muth or reality : the example of Guadeloupe


  • Résumé

    The "socio-anthropological" investigation intends to find out the Guadeloupian images about health in itself, the reached health types being : - community view -hedonist view or -other a sample survey has been held over 785 persons with a set of 29 close-up questions. The study of health in Guadeloupe through this inquiry shows out a patchwork concerning the different levels of society : man, family, friends, neighborhood, district, borough, it shows out diverse characters. Clos-up observations prove or don't prove a split between apriorism and sanitary image. Contrary to common ideology health at the subspace levels : man, family, neighborhood. A partially community subspace formed by the entity the friends. The adjustment between health policy and health image will take into account these results. Beside from the comparison with the Dominican Republic it must be remembered : -one side, it's a small state which has sad records of bad health indexes, with a knowledge of community approach but without any financial means. - on the other side, a French district with health indexes close to the average French national level but with no community approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (568-XXXVIII-3 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 523-557. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3580
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.