L'appropriation de l'espace du quartier : étude sur les classes moyennes et supérieures de l'agglomération parisienne en habitat collectif

par Véronique Naturel

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Lévy-Leboyer.

Soutenue en 1995

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le concept d'appropriation de l'espace met ici en relation dans une perspective transactionnelle les aspects cognitifs, comportementaux et affectifs de la relation privilégiée qui peut s'établir entre un individu, avec son histoire personnelle et ses caractéristiques sociales et culturelles, et un espace qui lui est familier : ici le quartier, conçu comme un environnement à la fois physique et social qui possède ses propres caractéristiques urbanistiques, sociales et historiques. Nous montrons que la localisation de l'habitat à Paris ou en banlieue a un effet déterminant sur l'intensité des pratiques du quartier et la richesse de sa représentation spatiale, alors que c'est la durée de résidence et la position dans le cycle de vie qui déterminent largement la sociabilité locale. L'hypothèse de l'existence d'une identité de lieu de l'individu, structurée par son passe et ses projets et entrant en transaction avec son environnement actuel, est confirmée par l'effet parfois déterminant de l'itinéraire résidentiel de la personne sur ses relations à son quartier de résidence actuel. Le lien étroit entre l'appropriation des lieux et le temps, personnel ou historique, apparait aussi dans la relation trouvée entre l'existence d'une mémoire sociale du lieu et sa capacité à susciter l'investissement affectif de ses habitants.

  • Titre traduit

    The appropriation of the quarter space. A study of middle and upper classes inhabitants of the parisian conurbation living in collective dwellings


  • Résumé

    The concept of place appropriation is defined in this research in the context of a transactional model of the relationships between man and the environment as composed of three facets : cognitive, behavioral and affective. It describes the particular relationships between a person and a place having a specific importance in his life. Principal results show that localisation of the residential quarter (suburb versus city center) have an important effect on the intensity of activities in the quarter and the richness of its spatial representation, and that length of residence and life cycle position strongly influence local sociability. The hypothesis of the existence of a place identity structured by the past and the projects of the person and getting in transaction with his present residential environment is confirmed by the determinant effect of the residential history of the individual on the affective facet of the appropriation. The close link between personal and historic times and place appropriation can also be found in the fact that the existence of a social memory of the place seems to facilitate the affective attachment of its inhabitants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XI, 511 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18341-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3058
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 12335
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.