Rôle de la protéine tyrosine phosphatase, PTP1C, dans la régularité de l'activité catalytique de la protéine tyrosine kinase pp60c-src et au cours du développement des cellules hématopoietiques

par Jérôme Bignon

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Alain Lockhart.

Soutenue en 1995

à Paris 5 .


  • Résumé

    Pour étudier le rôle de la tyrosine, PTP1C, dans la régulation de l'activité kinase de pp60c-src, nous avons utilisé un modèle murin (la souris motheaten) présentant un déficit congénitale en PTPIC. Nous avons montré que l'activité kinase de pp60c-src était fortement diminuée dans les thymocytes (Th-) de cette souris. De plus, après immunoprécipitation de pp60c-src à partir de thymocytes (Th-), l'addition d'une forme recombinante de PTPIC restaure son activité kinase. Enfin, nous avons observé que PTPIC déphosphorylait spécifiquement le résidu tyrosine, localisé dans la partie C-terminale de pp60-src, dans la forme hosphorylée participe au maintien de cette protéine dans une conformation inactive. D'autre part, une association physique entre PTPIC et pp60-src a été détectée, in vitro et in vivo, dans des thymocytes murins ainsi que dans des plaquettes et des lymphoblastes humains. Cette association est uniquement observée en présence d'orthovanadate , ce qui suggère qu'elle serait dépendante du degré de phosphorylation de ces protéines sur des résidus tyrosine. Nous avons donc identifié, dans des conditions physiologiques, la première phosphatase impliquée dans la régulation de l'activité pp60c-src et nous avons montré que PTPIC participait à la régulation positive de certaines molécules impliquées dans des processus intracellulaires. La souris motheaten est caractérisée par des anomalies au niveau des cellules hématopoïétiques. Pour étudier le rôle joué par PTPIC au cours du développement de ces cellules, nous avons choisi d'exprimer cette protéine de façon ectopique, dans les cellules souche hématopoïétiques de la moelle osseuse de cette souris. Nous avons construit deux vecteurs rétroviraux capables d'exprimer PTPIC dans des cellules cibles infectées et nous avons préparé des cellules d'empaquetage qui produisent ces virions avec une efficacité permettant l'infection des cellules progénitrices de la moelle osseuse (titre viral = 10 exposant 7). L'obtention de ces vecteurs rétroviraux recombinante nous permettre d'étudier, in vitro et in vivo, le rôle de PTPIC au cours du développement et du fonctionnement des cellules hématopoïétiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (118 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.