La géomorphologie de l'Extremadoure et de la Sierra Morena (Espagne)

par Jean-Louis Chaput

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-René Vanney.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    The southern regions of the iberian hercynian massif show a strong originality. In the north, central extremadure can be identified as an inselberg landscape, the inselbergs corresponding with quartzites and leucogranites. This massif was eroded to a poly-genetic surface, whose elaboration lasted to the villafranchian. This surface was partly fossilized by the torrential-fluviatile cones of the "rafias". Subsidence in the middle guadiana regions was important. In the southern and south-eastern regions, sierra morena can be seen as a low mountain, whose surrection is related with deformation of the "villafranchian surface" and with a complex faulted system (cordoba). Old faults of the hercynian massif were reactivated in the plio-quaternary times. The "guadalquivir faulted monocline" is a reality. In the northern parts of sierra morena a well realized acyclic surface is widely extended. This surface was developped from the triassic to the present times. In the eastern sierra morena, ordovician quartzitic inselbergs are the greatest of europe, some of them still being in a exhumation stage. Neo-tectonics are very important in the whole area.

  • Titre traduit

    Geomorphology of extremadura and sierra morena (spain)


  • Résumé

    Les regions meridionales du massif hercynien iberique presentent une forte originalite. Au nord, l'estremadoure centrale se presente comme un socle a inselbergs de quartzites et de leucogranites, socle qui a ete rabote par une surface polygenique dont l'elaboration s'est poursuivie jusqu'au villafranchien. Cette surface a ete localement fossilisee par les cones de dejection fluvio-torrentiels de la rafia. Il a pu exister plusieurs generations de rafias dans l'ensemble mesetain. Les mouvements negatifs dominent, avec la subsidence des regions du guadiana moyen. Au sud et au sud-est, la sierra morena peut etre consideree comme une moyenne montagne dont la surrection recente - en grande partie quaternaire - est liee aux deformations de la "surface villafranchienne" et a un jeu complexe de failles (cordoue). Les lignes de faiblesse du bati hercynien ont ete reactivees au plio-quaternaire. La "faille-flexure du guadalquivir" est bien une realite. Au nord de la sierra morena s'etend une des surfaces acycliques les mieux realisees d'europe, surface qui a evolue depuis le trias jusqu'a l'actuel. Les reliefs residuels de quartzites ordoviciens de la sierra morena orientale, dont certains sont en voie d'exhumation, sont les plus grandioses d'europe. La neotectonique est particulierement importante dans ces domaines marianiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (606 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3398
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3398
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18789-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3644
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 726
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.