De l'homme a l'animal. Sens et enjeux de la question de la nature de animaux. Du discours traditionnel aux paradoxes des modernes

par Thierry Gontier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Magnard.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude tente une interpretation des deux paradoxes celebres de la philosophie moderne sur la nature des animaux: la these de l'intelligence des betes, developpee par montaigne dans l'apologie de raymond sebon (essais,ii,12), et celle des animauxmachines, exposee par descartes dans la cinquieme partie du discours de la methode. Pour comprendre en quoi ces theses sont "excentriques", leur etude est precedee d'une enquete sur la position traditionnelle du probleme, issue d'aristote, selon laquelle les animaux ont un principe psychique de vie et de sentiment, sans acceder a l'intelligence. La position d'aristote repose sur l'affirmation de l'immanence du logos, a l'oeuvre dans l'intelligence humaine comme dans la vie animale. Le nominalisme de la renaissance assume le paradoxe de la deconstruction de ce discours, pour en reconstruire un nouveau sur la nature des animaux, et,par la, sur celle de l'homme et son rapport a l'animalite.


  • Résumé

    This research attempts to interpret the two celebrated paradoxes of modern philosophy pertaining to the nature of animals: montaigne's thesis of the intelligence of beasts, developed in the "apology of raimond sebond" (essays,ii,12), and descartes's thesis of animals as machines, expounded in the fifth part of the discourse on method. To understand to what extent these theses are 'excentric', their study is preceded by questioning the traditional positing of the problem,stemming from aristotle, and according to wich animals have psychic principle of life and feeling, without having intelligence. Aristotle's position is based on the affirmation of logos, present in human intelligence as in animal life. The nominalism of the renaissance assumes the paradox of the deconstruction of that discourse, in order to reconstruct a new one on the nature of animals, and hence of mankind and its relationship with animalism.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par J. Vrin à Paris

De l'homme à l'animal : Montaigne et Descartes ou les paradoxes de la philosophie moderne sur la nature des animaux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3559

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par J. Vrin à Paris

Informations

  • Sous le titre : De l'homme à l'animal : Montaigne et Descartes ou les paradoxes de la philosophie moderne sur la nature des animaux
  • Dans la collection : Philologie et Mercure , 0985-4924
  • Détails : 1 vol. (318 p.)
  • ISBN : 2-7116-1348-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [295]-312. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.