Les représentations de la France dans la culture savante italienne à la fin du Moyen Âge (circa 1360 - circa 1490)

par Patrick Gilli

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Philippe Contamine.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    The aim of this research was to identify, analyse and interpret attitudes contrained within italian letters, and notably those of the humanists, between 1360 and 1490, regarding france, her political form of government and also her social organisation and history. The work comprises three parts : in the first (pp20-250<) we examine the judgements, quite often depreciative, made by the italian humanists with regard to the monarchy, by examining the critiques ad hominum aimed at the french monarchs. We place these critiques in focus within the diplomatic scene of the xvth century, when the menace of french intervention carried some weight. In contrast to these critiques, we study the very prolific theme of the exaltation of the french kings as natural leaders of a european crusade. We study equally the way in which the italian historians of the period interpret the major historical evens of the french monarchy, and more particularly the ruptures in their dynastic continuity, (i. E. Passage from merovingians to carolingians ; and from carolingians to capetians). The historiagraphical approach employed thus far, constitutes the documentary base for the second part of the work (pp 250-450<) which centres on the humanist rewriting of the origins of towns. Old traditions had attributed to the gauls ands franks a preponderant role in the birth and attainment of communal liberties for a great many of the italian towns.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail etait de reperer, analyser et interpreter les connaissances que les lettres italiens, notamment les humanistes, entre 1360 et 1490, avaient de la france, de son regime politique, de son organisation sociale, et de son histoire. L'ouvrage se compose de trois parties : dans la premiere (pp. 20-250), nous examinons les jugements, le plus souvent depreciatifs, des humanistes italiens a l'egard de la monarchie, en examinant les critiques ad hominem adressees aux monarques francais ; critiques que nous mettons en relations avec la conjoncture diplomatique du xve siecle dans laquelle pese la menace d'une intervention francaise. En contrepoint de ces critiques nous etudions le theme tres fecond de l'exaltation des rois de france comme chefs naturels d'une croisade europeenne. Nous examinons egalement comment les historiens italiens de la periode ont interprete les grands evenements historiques de la monarchie francaise, singulierement les ruptures dans la continuite dynastique (passage des merovingiens aux carolingiens; des carolingiens aux capetiens). L'approche historiographique ainsi amorcee constitue la base documentaire de la deuxieme partie du travail (pp. 250-450), centree sur la reecriture humaniste des origines des villes. De vieilles traditions attribuaient aux gaulois et aux francs un role preponderant dans la naissance ou la conquete des liberte communales de la plupart des villes italiennes. Or, quand se constituent des etats regionaux, un effort particulier est fait, a florence, a milan, a sienne et a venise, pour reduire cet apport etranger originel.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par École française de Rome à Rome et par diff. de Boccard à Paris

Au miroir de l'humanisme : les représentations de la France dans la culture savante italienne, à la fin du Moyen Âge c. 1360-c. 1490


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (610 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3380
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18802-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1727
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3522
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par École française de Rome et par diff. de Boccard à Rome

Informations

  • Sous le titre : Au miroir de l'humanisme : les représentations de la France dans la culture savante italienne, à la fin du Moyen Âge c. 1360-c. 1490
  • Dans la collection : Bibliothèque des Ecoles françaises d'Athènes et de Rome , 296
  • Détails : 1 vol. (638 p.)
  • Notes : Avant-titre : "Au miroir de l'humanisme".
  • ISBN : 2-7283-0387-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 563-619. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.