Le mythe de Sakpata au Bénin : approches littéraire, sémiotique et sociologique

par Jean-Baptiste Hounton

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Robert Jouanny.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre étude est destinée aux jeunes lecteurs béninois ainsi qu'aux étrangers pour leur permettre de comprendre l'univers des mythes africains à travers un mythe particulier: un mythe fondateur connu dans toute la région du golfe du Benin, sous le nom de Sakpata, divinité de la terre. Le récit mythique : alors que le monde se présentait sous la forme d'une calebasse et que sa création n'était pas encore achevée, le créateur envoya l'un de ses ministres, Sakpata, pour parfaire la construction de la terre et pour la gouverner. Sakpata travailla à la fondation (de la célèbre cité) d'Ile-Ife considérée comme le berceau de l'humanité et pays de référence de nombreux peuples dans cette partie de l’Afrique. Devenue très vieux et abandonné par ses enfants, il se métamorphosa alors en une termitière habitée par un serpent. Sa signification : ces deux éléments - la termitière et le serpent - symbolisent ensemble la divinité de la terre qui, elle-même représente le couple primordial : l'homme et la femme. Ce récit met l'accent sur la responsabilité de l'homme qui doit entretenir de bons rapports avec la terre et avec ses semblables. De plus, il trace le chemin de la vodouisation de l'homme appelé à atteindre la vodouité : devenir lui-même dieu. Nous avons montré que ce mythe est le fondement des réalités socio-culturelles-économiques des peuples de cette région du monde.

  • Titre traduit

    Sakpata, a cosmogonical myth in Beninese coast. Literary, semiotic and sociological studies


  • Résumé

    This study is meant for young Beninese students as well as foreign readers, to help them to imagine the world of African mythology through a particular example. We have studied a cosmogonical myth, which is very well known in the whole region of Beninese coast. Its name is Sakpata: the god of earth. The mythical story: when the world was still in the shape of a gourd and it was not totally created, the creator send one of his ministers named Sakpata to achieve the making of the earth and to rule it. Sakpata founded the famous city of Ile-Ife. When he become very old, his sons deserted him and then he turned himself into a white ant-hill (termitarium) inhabited by a snake. Its meaning: these two elements together,- the white ant-hill and the snake-, go to make the god of earth, who is himself the symbolical representation of the original couple: the man and the woman. This myth constitutes the foundations of the societies and their economical and cultural realities, among the peoples in this area.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3365

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3592
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.