Le portrait chez Tite-Live

par Jacques-Emmanuel Bernard

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Alain Michel.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .


  • Résumé

    La thèse aborde les problèmes littéraires et épistémologiques soulevés par le portrait dans l'œuvre de Tite-Live. La première partie étudie l'ensemble des procédés stylistiques et rhétoriques qui permettent d'élaborer formellement le portrait historique : narration, représentation dramatique, discours. La technique utilisée par Tite-Live aboutit à un type de portrait d'une grande cohérence, où se reflète le dessein didactique et persuasif de son œuvre. La seconde partie élabore une typologie des 2000 personnages de l'Ab Urbe condita étudiés en fonction de trois catégories majeures : référence familiale, référence à la fonction sociale, référence ethnique. L'idéologie morale et politique qui sous-tend la caractérisation de tous les personnages, tant barbares que romains, s'explique par le désir de créer un seul portrait, celui du peuple de Rome, populus princeps, unifié autour des valeurs nationales qui furent celles de la république. La troisième et dernière partie de la thèse montre comment l'auteur a réussi a dépasser sa propre vision idéale des romains et les lieux communs des portraits pour rendre compte de la singularité historique des personnages, et de l'évolution de Rome. L'on voit en particulier que la description des protagonistes oscille entre une conception collective de l'héroïsme, conforme au mos maicrum, et une conception hellénistique, davantage centrée sur l'individuel. L'esthétique du portrait, à la fois tragique et sublime, fondée sur un équilibre fragile entre la vérité et la vraisemblance, et entre l'histoire et la poésie, permet de réduire l'opposition entre le lieu commun et le singulier : en mettant en relief l'influence de l'homme dans le devenir historique, la beauté des portraits devient l'expression d'un humanisme qui s'est voulu universel.

  • Titre traduit

    The historical portrait in Livy


  • Résumé

    This thesis deals with the literary and epistemological problems raised by the historical portrait in the work of Livy. The first section studies all the stylistic and rhetorical figures and methods that constitute an historical portrait: narration, dramatic portrayal, speeches. The technique of Livy produces a consistent kind of portrait, in which the didactic and persuasive aim of his work is reflected. The second section proposes a typological classification of the 2000 people in his Ab Urbe condita, according to three main categories: family, social role, ethnic group. The moral and political ideology that lies behind the characterization of all these people, whether barbarian or roman, is readily understandable. Livy's wishes to create a unique portrait, that of the romans, populus princeps, united around national values which are those of the republic. The final section of this thesis demonstrates how Livy has succeeded in going beyond the common traits of the portraits and that of his own idealistic vision of the romans, and has given us a description of the historical uniqueness of these people and of the true evolution of Rome. In particular, it can be seem that the description of the protagonists vacillates between a collective notion of heroism, according to the mos maicrum, and a Hellenistic concept, which centers more on the individual. The esthetic value of these portraits, which at the same time are both tragic and sublime, is founded on a delicate balance between truth and verisimilitude, and between history and poetry. This makes it possible to reduce the antagonism between the common traits and that is

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Latomus à Paris

Le portrait chez Tite-Live : essai sur une écriture de l'histoire romaine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (485 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3426
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18776

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3625
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Latomus à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le portrait chez Tite-Live : essai sur une écriture de l'histoire romaine
  • Dans la collection : Collection Latomus , 253 , 1378-8760
  • Détails : 482 p.
  • ISBN : 2-87031-194-X
  • Annexes : Bibliogr.: p. [449]-457. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.