La notion de paix dans le royaume capétien à l'époque de Louis VI (1108-1137)

par Françoise Salaün Ramalho

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Olivier Guillot.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le terme pax, très présent dans les textes du début du 12eme siècle, a vocation à décrire différentes notions, toutes liées par l'acception religieuse et morale de ce concept central du christianisme. La réalisation de la paix intérieure (pax, quies), comprise comme une anticipation du repos éternel en dieu, constitue l'un des aspects les plus caractéristiques de la vie monastique. La paix sociale (pax, concordia, unitas), entendue entre les chrétiens, est l'objet de différentes institutions, dont la trêve de dieu. Mais surtout, les textes politico-religieux de l'époque rappellent la fonction pacificatrice des détenteurs laïques du pouvoir : les princes chrétiens doivent mettre leur potestas au service de la paix et de la justice de dieu. La mission du roi consiste plus spécialement à assurer la tranquillité des églises et la protection des miserabiles personae. En reprenant en main cette fonction spécifique, le roi capétien a pu remembrer à son profit les attributs de son pouvoir, usurpés par les seigneurs locaux, et reconstituer les bases du concept de paix publique.

  • Titre traduit

    Concept of peace in Capetian kingdom during Louis VI's reign (1108-1137)


  • Résumé

    The word pax is very common in texts dating back to the beginning of the 12th century. It is meant to describe various notions, linked by the religious and moral meaning of this central of Christianism. The achievement of internal peace (pax, quies) which is here understood as the anticipation of eternal rest in god is one of the main aspects of monastic life. Several institutions, among which truce of god, try and organize social peace (pax, concordia, unitas) ie unity among Christians. Moreover the political and religious texts of that time insist on the peace-keeping function of public powers: Christians leaders must put their potestas at the service of the peace and justice of god. The king's mission is to provide safety to churches and protection to miserabiles personae. By controlling this specific function the Capetian king made his these elements of power previously in the hands of local lords, thus setting up again the bases of public peace.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3513

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1830
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4727
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.