Prisonniers et prisons royales en Normandie à la fin du Moyen Age (14e-15e siècles)

par Luc Gandeboeuf

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Philippe Contamine.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au moyen âge, le pouvoir royal n'avait pas prévu de budget que ce soit pour les locaux ou pour une administration pénitentiaire. Les geôles se sont donc installées dans toutes sortes de bâtiments (château, base des tours, muraille ou simple maison en ville). Il existe un grand nombre de chambres ou salles à l'intérieur des geôles, ayant chacune une destination particulière. Les prisonniers insolvables ne pouvaient payer leur entretien au sein des geôles royales, ils étaient donc pris en charge par le roi: ils ne recevaient qu'une maigre quantité de pain et de l'eau. Les conditions de détention étaient difficiles, mais la prison médiévale n'était pas un mouroir. Elle n'était que préventive. Les grands criminels étaient enchainés ou placés au fond des fosses. Les évasions étaient néanmoins très nombreuses. Les exécutions capitales, fréquentes tout au long du moyen âge, semblent se ralentir à la fin du XVe s. Au profit du bannissement. On commence aussi à condamner à la prison.

  • Titre traduit

    Prisoners and Royal Jails in Normandy in the Late Middle Ages (14th-15th Century)


  • Résumé

    In the middle ages, the royal power had not allowed any specific budget, either for the prisons themselves or for their running. Jails were thus settled in various kinds of buildings (in castles, in tower basements, in high walls or simply in town houses). Furthermore, there were many rooms within jails, each of the having a specific use. Among the prisoners, some could not support themselves and their costs was borne by the king. They got very little bread and water. Living conditions were harsh but at the time, people were not deemed to die in jail ; they were there as preventive. Dreadful criminals were put in chains or deep pits. Nevertheless escaping were a common occurrence. The number of capital executions, which was high all through the middle ages, would have come down in the late 15th century, prisoners being banished or sent away rather sentenced to death. Imprisonment became a real sentence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3509

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4694
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14684
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.