La France, Poincaré et la Ruhr (1922-1924)

par Stanislas Jeannesson

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Georges-Henri Soutou.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'occupation de la Ruhr est une ultime tentative de la France pour améliorer à son profit le traité de Versailles sur ses deux points faibles que sont les réparations et la sécurité. La décision est prise dès août 1922 par Poincaré pour forcer l’Allemagne à payer, mais surtout pour obtenir la propriété de mines de charbon et pour relancer en Rhénanie une politique visant à créer dans la région un état autonome, en fait sous protection française. La France parvient en avril 1923 à surmonter le choc de la résistance allemande, et à développer sa politique dans la Ruhr et en Rhénanie, dans les domaines économiques, monétaires et politiques, en risquant l'isolement diplomatique. L'échec de l'entreprise est dû aux hésitations de l'automne 1923, quand on ne sait s'il faut soutenir le putsch séparatiste d’Aix-la-Chapelle ; à l'apparition du rentenmark, qui empêche au dernier moment la création d'une monnaie rhénane ; à l'arrivée au pouvoir du chancelier Marx, qui reprend en main la situation politique de l’Allemagne ; et à la crise financière qui frappe le franc et se révèle subitement en janvier 1924. Par son échec, l'occupation de la Ruhr marque la fin des ambitions rhénanes de la France, et met aussi un terme à une conception des relations franco-allemandes fondée sur des rapports de force bilatéraux. Mais elle débloque une situation fermée. Elle rend possible, à travers le plan Dawes et les accords de Locarno, la construction rapide d'une politique basée sur le dialogue et la négociation multilatérale, et la réinsertion de l’Allemagne dans le concert des nations.

  • Titre traduit

    France, Poincaré and the Ruhr occupation (1922-1924)


  • Résumé

    The Ruhr occupation is the France’s last attempt to improve the Versailles treaty about its two weaknesses: reparations and the French security. Poincaré makes up his mind in august 1922, to compel Germany to pay, and above all to get the ownership of coal and coke mines, and to create in Rhineland a self-governing state, actually a protectorate. In April 1923, France manages to get the better of German resistance, and to conduct her policy in Ruhr and Rhineland, in economic, monetary and politic areas. The enterprise was a failure because of the hesitations of Poincaré, who did not know if he had to support the Aix-La-Chapelle separatist putsch, in October 1923 ; because of the issue of the rentenmark, that prevents France, at the last time, from creating a rheinmark ; and because of the financial crisis that affects the franc on and after January 1924. The failure of the Ruhr occupation ends the French ambitions in Rhineland. It also puts a stop to a certain idea of French-German relations, based on bilateral clashes. It makes possible the building of policy founded on dialogue and multilateral negotiations, and the reinsertion of Germany in the "concert of nations".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses universitaires de Strasbourg à Strasbourg

Poincaré, la France et la Ruhr, 1922-1924 : histoire d'une occupation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (848 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 783-802. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BUT 3325
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3311
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11824 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11824 (2)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11824 (3)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18528-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1692
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses universitaires de Strasbourg à Strasbourg

Informations

  • Sous le titre : Poincaré, la France et la Ruhr, 1922-1924 : histoire d'une occupation
  • Dans la collection : ˜Les œmondes germaniques
  • Détails : 1 vol. (432 p.)
  • ISBN : 2-86820-689-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [417]-424. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.