La coordination des propositions subordonnees en moyen francais

par Stéphane Marcotte

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Gilles Roussineau.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'examiner les sequences coordinatives de propositions subordonnees en moyen francais (xiv-xve s. ) et, plus precisement, d'etudier le comportement du subordonnant dans de telles sequences. On observe notamment que cet element peut ou non apparaitre dans la deuxieme (ou enieme) subordonnee-coordonnee et l'on essaie, apres avoir rappele la specificite fonctionnelle du subordonnant, de discerner a quel principe de regularite obeit ce phenomene apparemment aleatoire. Le cadre theorique retenu s'inspire librement, et sans exclusive, de la version standard de la grammaire generative transformationnelle. Nous supposons en particulier (et nous justifions ce point de vue) que l'absence du subordonnant en subordonnee-coordonnee est due a un effacement. L'hypothese de base est que la reprise et l'effacement du subordonnant sont partiellement determines par une serie de conditions sur la structure propositionnelle des subordonnees-coordonnees. Nous en etablissons la liste et nous definissons ensuite un ensemble de coordonnants compatibles avec elles. Enfin, muni de cette grille d'analyse, nous examinons plus particulierement les sequences coordinatives de propositions adjectives pour eviter l'adequation des hypotheses initiales aux faits releves dans notre corpus. Au total, les faits mis en lumiere par notre demarche depassent assez largement la seule alternance presence absence du subordonnant en subordonnee-coordonnee.


  • Résumé

    This work, freely based on the transformationnal grammar of noam chomsky, examines the coordinative sequences of subordinate clauses in middle french (xiv-xve s. ). Especially, we study the comportment of the subordinating conjunction in such sequences. This morpheme appears or not in the second subordinate clause and we try to give rules to explain this phenomenon. It is argued that the deletion of the conjunction is determined by six conditions on syntactic structure of the coordinate clauses. Second part of this work verifies the truth of our hypothesis for the relative clauses only. The facts enlightened by our point of view are rather numerous, including considerations about coordinating conjunctions and many other points seldom studied in grammatical litterature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3370
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.