Prescriptions magiques anglaises du Xe au XIIe siècle

par Anne Mathieu

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de André Crépin.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'introduction generale definit l'expression "prescription magique" et presente le corpus etudie : les prescriptions magiques vieil-anglaises des dixieme au douzieme siecles qui contiennent des formules magiques, soit un total de cent douze textes, contenus dans vingt-et-un manuscrits differents. La section "textes et traductions" donne les transcriptions, assorties d'un apparat critique, et les traductions correspondantes, accompagnees de commentaires philologiques. L'analyse structurale qui suit se divise en trois parties. La premiere est consacree a l'"adjuration", priere ou ordre que le "magicien" adresse a d'autres participants a l'acte magique, et qui peut se presenter sous diverses formes : l'"invocation", qui sollicite une puissance superieure alliee, l'"evocation", adressee a une entite naturelle alliee, la "conjuration", qui vise une puissance ennemie. Suit une etude des "exhortations", "formules de protection", "formules de guerison", et "benedictions", qui s'adressent toutes au beneficiaire de la prescription ou a la partie de son corps ou de ses biens atteinte par le mal. La deuxieme partie traite de la "referenciation" (lorsque le texte fait "reference" a un evenement passe). Deux types de referenciation sotn distingues : "comparaisons chretiennes" et "representations mythiques d'inspiration paienne". La troisieme et derniere partie est reservee a l'etude de l'"incantation", qui utilise un langage distinct du langage ordinaire. Apres un decryptage des incantations sont explores les mecanismes qui ont abouti a leur formation, ainsi que la specificite et la fonction de l'incantation. La conclusion propose une synthese des resultats obtenus et suggere de rattacher les prescriptions magiques vieil-anglaises a un "genre magique", caracterise par une structure specifique et par un degre eleve d'elaboratioin. Suivent enfin une concordance des editions, une bibliographie, quatre indices (termes vieil-anglais, vegetaux, res notabiles, prescriptiosn citees), et dix-neuf planches.

  • Titre traduit

    English magical prescriptions from the tenth to the twelfth century. A structural study


  • Résumé

    The overall introduction defines "magical prescriptions" and presents the corpus under study : the old english magical prescriptions from the tenth to the twelfth century containing magical formulas. One hundred and twelve texts have been gathered, originating from twenty-one manuscripts. The "texts and translations" section gives the transcriptions with editorial notes and the corresponding translations with philological comments. The structural study which follows falls into three parts. The first deals with "adjuration", a prayer or an order uttered by the magician which can take on various forms : "invocation" appeals to a superior power and "evocation" to a benevolent natural entity ; "conjuration" is levelled at an evil power ; "exhortations", "protection formulas", "curing furmulas" and "benedictions" are aimed either at the beneficiary of the prescription or at the affected part of his body or of his property. The second part is concerned with "referenciation" (when the text refers to a past event). Two types of referenciation are distinguished, "christian comparisons" and "pagan mythical representations". The third and last part is devoted to "incantation", which uses a specific magical language. After an attempt at deciphering the incantations. The study explores the mechanisms which have led to their formation, as well as their specificity and function. The conclusion synthetizes the results obtained and suggests connecting the magical prescriptions with a "magical genre", characterized by a specific structure and a high degree of elaboration. Then follow a concordance of editions, a bibliography, four indexes (old english terms, plants, res notabiles, prescriptions quoted) and nineteen plates.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Association des médiévistes anglicistes de l'enseignement supérieur à Paris

Prescriptions magiques anglaises du Xe au XIIe siècle : étude structurale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (486 f.-XIX f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3328
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3332
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18513-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Association des médiévistes anglicistes de l'enseignement supérieur à Paris

Informations

  • Sous le titre : Prescriptions magiques anglaises du Xe au XIIe siècle : étude structurale
  • Dans la collection : Publications de l'Association des médiévistes anglicistes de l'Enseignement supérieur. Hors série , 2 , 1292-4679
  • Détails : 2 vol. (605 p.-[XIX] p. de pl.)
  • Notes : Textes latins ou vieil anglais avec trad. française en regard. vol. 1 : Introduction, textes et traductions. vol. 2 : Commentaire.
  • ISBN : 2-901198-18-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 553-570 (vol. 2). Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.