La musique pour orgue en Allemagne du Nord de 1603 à 1740

par Agnès Lederle

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Édith Weber.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    During the seventeenth century and into the first half of the eighteenth century, organ music in nothern germany underwent tremendous change. From the simple forms of the sixteenth century, still represented by jacob praetorius (1586-1651), the repertoire evolues toward the great preludes, toccatas, chorales and chorale fantasies of dietrich buxtehude, nicolaus brunhns, georg boehm and vincent lubeck. Two reasons can explain this phenomenon : the first lies in the fact that all the musicians were in the lutheran church and obligated to the prescriptions of the workship services; the seond is the major development of organ-making, due, notably, to arp schnitger, and culminating in the four-manual, sixty-seven-rank organ wich the constructed at saint nicolas in hamburg (1586-1651). The parallel study of the composition, the liturgy, and the instrument-making brings to light the total symbiosis among them. This study confirms that, in nothern germany, not only are this three elements indissociable, but they constitue the culture of an entire people.


  • Résumé

    Au cours du dix-septieme et dans la premiere moitie du dix-huitieme siecle, la musique pour orgue en allemagne du nord connait une grande metamorphose. Des formes simples du seizieme siecle, encore metamorphose. Des formes simples du seizieme siecle, encore representees par jacob praetorius (1586-1651), elle evolue vers les grands preludes, toccatas, chorals et fantaisies de chorals de dietrich buxtehude, nicolaus bruhns, georg boehm et vincent lubeck. Deux raisons peuvent expliquer ce phenomene : la premiere reside dans le fait que les musiciens etaient, tous, attaches a l'eglise lutherienne et soumis aux exigences des ordonnances de cultes; la seconde, est le developpement important de la facture d'orgues du, notamment, a arp schnitger, et qui aboutit a l'instrument de quatre claviers et soixante-sept jeux, construit par ce dernier a st nicolas de hambourg (1682-87). L'etude parallele de la composition, de la liturgie et de la facture, permet de mettre en lumiere la symbiose totale existant entre-elles et d'affirmer, qu'en allemagne du nord, ces trois elements sont, non seulement, indissociables, mais constituent la culture de tout un peuple.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (844 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3319
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18530-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3320
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 15361
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.