Chants funèbres, chansons funéraires du Sud-Bénin : forme et style

par Ascension Bogniaho

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Robert Jouanny.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    "Tchiohan" désigne la littérature mortuaire chantée de certains peuples du sud-bénin. Appartenant à la fois aux domaines du rite et de la fête au sein de la littérature orale, elle se compose de types naturels, de types marques par le temps et de types structurellement définis. Leur production obéit a des règles précises. Symbiose de la musique et du texte, le chant funèbre repose sur une esthétique verbale. Mais la symbiose n'étant pas une amalgame, le texte funèbre isole représente un poème-verset uni bloc ou un poème à deux voix. La mort et l'homme en sont les personnages, la logique interne en est de causalité. Son univers est fait de sons, de tons et de mots composes et toujours concrets qui débouchent sur des rimes variées et des rythmes divers. Dans cet univers de concentration verbale et de concrétisme, prévalent l'emploi de la première personne "je" et celui de verbes de sentiments qui confèrent au texte une forme lyrique et un style émotif et pittoresque. Sa rhétorique particulière utilise la personnification et de la réification, des images, des métaphores et des symboles, tous pris au cosmos et à la nature.

  • Titre traduit

    Funeral Dirges, Funeral Folksongs of South Benin: Form and Style


  • Résumé

    "Tchiahan" is the name of sung mortuary literature of some peoples of south benin. It belongs at the same time to rites and fest fields of oral literature. It also contains natural types, some other types marked by the time and finally some defined by the structure. Their creation follows strict techniques. The mortuary song as the symbiosis of music and text, is based on verbal aesthetics. Bacause the symbiosis is not a mixture but rather an association, the isolated mortuary text is a close poem or a two voices poem. Man and death are its characters and its internal thought process is based on the causality. Moreover, its structure is composed of sounds, tones and compound and always material words which lead to different and variated rhymes and rhythmes. In this structure of a saving inword, the use of the first person "i" and the sentimental verbs dominate. It gives to the text a lyric form and an emotive and picturesque style. Its special rhetoric uses embodiment and reification, images, metaphors and symbols. The are borrowed from cosmos and nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (591 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3277
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18574-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.