Le camp romain : étude d'architecture militaire, Proche-Orient et Afrique du Nord

par Maurice Lenoir

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de René Rebuffat.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    Après avoir étudié les données théoriques sur la castramétation fournie par les auteurs anciens, en particulier Polybe et le pseudo-Hygin, l'auteur dresse un inventaire des camps permanents bien documentés par l'archéologie, du Proche-Orient et de l’Afrique du nord. Le corpus ainsi constitué comprend 79 établissements. L'étude typologique distingue six classes principales et propose pour chacune d'elles une période d'utilisation. L'évolution des fortifications, en particulier des tours protégeant les portes, est moins linéaire qu'on ne l'admet généralement. Les principia (quartier administratif au centre du camp) prennent une importance sans cesse croissante et leur fonction religieuse, liée au culte des enseignes et de l'empereur, devient prépondérante. La typologie permet d'identifier des camps d'état-major, servant de base à des dispositifs complexes, de nature très différente selon les provinces, en fonction des préoccupations stratégiques de l'état-major; elle met en évidence des traditions architecturales provinciales. L'évolution du camp ne doit pas être séparée de celle de l'architecture civile; elle participe à l'expression de l'idéologie impériale : le camp est avant tout le symbole du pouvoir.

  • Titre traduit

    The Roman camp


  • Résumé

    After having studied the theoretical data on temporary camp design provided by ancient authors, in particular Polybius and pseudo-Hyginus, the author draws up an inventory of permanent fortresses and forts which are archeologically well-documented, in the near east and north Africa. The corpus thus set up comprises 79 settlements. The typological study defines six main classes and for each of them suggests a period of use. The evolution of these fortifications, in particular that of the towers which protect the doors, is less linear than is usually admitted. The importance of principia (the administrative quarter at the camp center) increases continuously, and their religious function, linked to the cult of standards and of the emperor becomes dominant. Typology allows headquarters camps to be identified, which were used as bases for complex systems, varied in nature according to the provinces, following the general staff's concerns; it reveals provincial architectural traditions. The evolution of the camp must not be separated from that of civilian architecture; it plays a part in conveying imperial ideology: the camp is first and foremost the symbol of power.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par École française de Rome à Rome

Le camp romain : Proche-Orient et Afrique du Nord


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (foliotation multiple [1023] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3218
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18531-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1633
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par École française de Rome à Rome

Informations

  • Sous le titre : Le camp romain : Proche-Orient et Afrique du Nord
  • Dans la collection : Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome , fascicule 345
  • Détails : 1 vol. (439 p.-[106] p. de pl.-[1] f. dépl.)
  • ISBN : 978-2-7283-0872-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [393]-404. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?