Schopenhauer et les grands courants littéraires français de la fin du XIXe siècle

par Fabienne Carette-Drencourt

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Marquet.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    SCHOPENHAUER'S PHILOSOPHY, GRANTING A PRIVILIGED PLACE TO ART AND PARTICULARLY TO MUSIC, HAD A TREMENDOUS INFLUENCE OVER THE AESTHETICS OF THE SECOND HALF OF THE NINETEENTH CENTURY, AND ESPECIALLY IN FRANCE OVER ITS LITERARY CURRENTS. SCHOPENHAUER, WHO REGARDS ARTISTIC REPRESENTATION NOT AS AN ILLUSIVE IMAGE BUT AS THE ACTUAL CONVEYANCE OF THE BEING IN ITSELF, BESTOWS ON ART A METAPHYSICAL AND REDEEMING OFFICE. VERY DIFFERENT SCHOOLS OF POETS WILL CLAIM THEIR BELONGING TO HIS AESTHETICS, STARTING FROM THE GNOMIC AND PHILOSOPHICAL POETRY OF JEAN LAHOR OR LOUISE ACKERMANN, THEN ON TO THE IMPASSIVITY AND MYSTICISM OF THE BREAUTIFUL OF THE PARNASSIAN SCHOOL, AND FINALLY TO THE UTMOST SUBTELIES OF THE DECADENTS. BUT INDEED SYMBOLISM, SWAYED BY THE THEMES OF SOLIPSISM AND SUBJECTIVE IDEALISM, FAR MORE THAN ANY OTHER SCHOOL AIMS TO PUTTING INTO PRACTICE THE GERMAN PHILOSOPHER'S METAPHYSICS OF MUSIC. AS TO REALISTIC WRITERS, THEY ARE ATTRACTED NOW BY THE PESSIMISTIC AND SUBVERSIVE ASPECTS, NOW BY THE COMFORTING SIDE OF THE DOCTRINE. SCHOPENHAUER DEPRIVES THE CLEAR-HEADED CREATOR OF ANY ILLUSION BUT AT THE SAME TIME ALLOWS HIM REMOTENESS AND SOME SORT OF SALVATION, THROUGH ART OR ASCETISM. ENTICED, MAUPASSANT, ZOLA, HUYSMANS, AMONG OTHERS, HAVE DEDICATED ONE OF THEIR WORKS TO HIM. BUT WE CAN ASCERTAIN THAT IT IS IN THE OUEST OF LOST TIME THAT SCHOPENHAUER'S MARK PROVES THE DEEPEST. IN FACT, FROM JEAN SANTEUIL UP TO RECAPTURED TIME, PROUST EXPRESSES A CONCEPTION OF TIME, ART, AND HUMAN RELATIONSHIPS THAT IS QUITE CONNECTED with THE SCHOPENHAUERIAN SYSTEM. BY DEFINING THE MODERN MAN WITH HIS ANGUISH WHEN ENCOUNTERING A WORTHLESS WORLD, AND AN ELUSIVE REASON IN FACE OF THE ALMIGHTY UNCONSCIOUS, SCHOPENHAUER HAS OVERTHROWN THE FOUNDATIONS OF ANY GENUINE LITERARY CREATION.


  • Résumé

    La philosophie de schopenhauer, qui accorde a l'art, et en particulier a la musique, une place privilegiee, eut une influence considerable sur l'esthetique de la seconde moitie du dix-neuvieme siecle, et notamment en france sur les courants litteraires. Schopenhauer, qui considere la representation artistique non comme l'image illusoire d'une apparence trompeuse, mais comme l'expression veritable de l'etre en soi, confere a l'art une fonction metaphysique et redemptrice. Des ecoles de poetes tres differentes vont se reclamer de son esthetique, depuis la poesie gnomique et philosophique de jean lahor ou de louise ackermann, jusqu'aux extremes raffinements et deliquescences des decadents, en passant par l'impassibilite et la mystique du beau des parnassiens. Mais, plus que tout autre, le symbolisme, domine par les themes du solipsisme et de l'idealisme sujectif, vise a mettre en pratique la metaphysique de la musique du philosophe allemand. Quant aux ecrivains realistes, ils sont attires, tantot par les aspects subversifs et pessimistes, tantot par l'aspect consolant de la doctrine. Schopenhauer depouille le createur lucide de toute illusion, mais en meme temps, il permet une distanciation et un salut, par l'art ou par l'ascetisme. Seduits, maupassant, zola, huysmans entre autres, lui consacrent une de leurs oeuvres. Mais c'est certainement sur la recherche du temps perdu, que l'enpreinte de schopenhauer est la plus profonde. En effet, de jean santeuil au temps retrouve, proust exprime une conception du temps, de l'art et des rapports humains qui se rattache au systeme schopenhauerien. En definissant l'homme moderne et ses angoisses, face a un monde sans valeur, face a une raison qui se derobe devant la toute puissance de l'inconscient, schopenhauer a bouleverse les fondements de toute creation litteraire authentique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (531 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3225
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18515

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.