La doctrine platonicienne de la liberté

par Robert Muller

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Pierre Aubenque.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    Plato is said to have ignored the notion of liberty ; he may at most have been interested in its political aspect, but then so as to fight it. As it actually appears that plato speaks of liberty much more than it is alledgedly claimed, and does it often in favourable terms, we have intendes to determine exactly the philosophical meaning and coherence of all his declarations on the point (chap. 1). A preleminary account of the situation regarding the origin and the contemporary uses of eleutheria to begin with reveals the existence of a genuine problematics about the liberty previous to the philosophical discourses (chap. 2) ; we can therefore understand plato's intention when he criticizes the motto "do as you will", and when he ambiguously ressorts to the notion of will (chap. 3). One must then go deeper into two directions : first, the nature of the soul as well as the significance of its "determining" to do something (chap. 4) ; second, the status of truth and of dialectics as a genuine science. Ultimately, this status cannot be accounted for but by pointing out the free nature of the spirit (chap. 5). We then examine the proper political consequences of this liberty of the spirit (chap. 6), and so before searching for its derivation as to the platonis conception of history and of the fate of mankind (chap. 7).


  • Résumé

    Platon passe pour avoir ignore la notion de liberte ; tout au plus se serait-il interesse a son aspect politique, mais dans ce cas, pour la combattre. Constatant que, de fait, platon s'exprime sur la liberte bien plus qu'on ne le dit, et souvent de maniere favorable, on s'est propose de determiner precisement le sens et la coherence philosophiques de l'ensemble de ses prises de positions sur le sujet (chap. 1). Un etat des lieux prealable sur l'origine et les usages contemporains de eleutheria permet tout d'abord de decouvrir l'existence d'une veritable problematique de la liberte anterieure au discours philosophique (ch. 2), puis de comprendre l'intention de platon dans sa critique du "faire ce que l'on veut" et dans son recours ambigu a la notion de volonte (ch. 3). Il faut des lors approfondir la reflexion sur deux points : sur la nature de l'ame et sur ce que signifie pour elle de se "determiner" a quelque chose (ch. 4) ; ensuite sur le statut de la verite et de la science veritable qu'est la dialectique, lequel ne s'eclaire en derniere analyse que par la mise en evidence de la nature libre de l'esprit (ch. 5). On examine ensuite les consequences proprement politiques de cette liberte de l'esprit (ch. 6), avant de chercher ce qui en decoule quant a la conception platonicienne de l'histoire et du destin de l'humanite (ch. 7).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (566 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3199
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18238-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2825
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.