Le théâtre néo-latin dans les collégiales de jésuites, en France, au début du XVIIIe siècle : Un cas exemplaire : le "Lucius Junius Brutus" de Charles Porée, S.J. (1708)

par Edith Flamarion

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de René Martin.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Abstract

    Cette etude concerne la place et la fonction de la reference antique dans le theatre pedagogique des jesuites, en france, au debut du siecle des lumieres. Elle s'appuie sur l'analyse d'une tragedie, le brutus de charles poree, regent au college louis-le-grand de paris. La premiere partie souligne, a la suite de la traduction de la tragedie, l'importance accordee dans ces colleges a l'activite dramaturgique, justifiee par des fondements theoriques elabores au cours d'une longue tradition. Le seconde partie est consacree a l'analyse des formes et des significations du texte: fidele a l'humanisme, le regent se refere explicitement a l'antiquite (langue latine, historiographes latins et grecs. Poetiques et tragiques anciens). Mais poree, comme l'y invite son statut privilegie dans l'institution. Utilise cette tragedie pour exprimer ses positions dans le siecle (politiques, sociales et religieuses), en empruntant la voie d'une esthetique specifique qui accorde une large place aux passions.

  • Titre traduit

    The neolatin theater in the jesuit schools in france, at the beginning of the 18th century. An exemplary case : lucius junius brutus from charles poree (1708)


  • Résumé

    This study deals with the position and the function of the antique reference in the educational theater of the jesuits in france at the beginning of the 18 th century. It is based on the analysis of a tragedy, brutus from ch. Poree, a regent at the college louis-le-grand in paris. Following to the translation of the tragedy, the first part underlines the important role given to the theatrical activity in these schools wich is justified by the theorical basis worked out during a long tradition. The second part focuses on the analysis of the differents forms and meanings of the texte: faithful to humanism, the regent clearly refers to antiquity (latin language, latin and greek historiographs, antique poetics and tragics). But as his privileged statute in the institution encourages him to, poree uses this tragedy to express his positions in the century (political, social and religious), using specific esthetic whic allocate a large place to passions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VIII, 513 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 430 (1)
  • Library : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 430 (2)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18562-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.