Histoire, roman du déceptif : l'écriture du "vide" chez Claude Simon

par Thierry Bunel

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Milly.

Soutenue en 1995

à Paris 3 .


  • Résumé

    Claude simon's novels, histoire in particular, repetitively bring into play the experiencing of disillusionment ("deception") to the extent of establishing a real poetics of disillusionment based on the "deceptif". The deceptif indicates the relationship by which disillusionment (trap, treason, illusion and disillusion concurrently) as created by a changing and omnipresent manifestation - a "representation" - in the novel that is incapable of grasping the world and transforming it into an object, reveals itself and turns into a "de-ception" (movement of retreat, release, letting go, effacement of the subject (ego), all necessary to accept a world which it produces and which becomes an event - the "production". The double movement of the deceptif determines a writing for the pute event, for the "void" (the "vide"). The deceptif process which produces a "void" is similar to the "live metaphor" process described by paul ricoeur and, even more precisely, to the "differance" movement described by derrida. It can be recognized in those writings other than romanesque (autiography, historiography, mysticism and mythology) and those esthetics (mannerist, cubist and baroque) that compose in an "interruptif" way the text ("recit") of histoir; in other writers (mauriac, leiris, michaux); in cinematographic art (greenaway in particular), besides pictoral and musical (bach art; in the spritiual practices of the far east (buddhism, taoism and zen).

  • Titre traduit

    Histoire, a novel of the "deceptif" : the writing of the "void" in claude simon


  • Résumé

    Les romans de claude simon, et tout particulierement histoire, mettent en oeuvre repetitivement des experiences de la deception, au point de constituer une veritable poetique de la deception qui repose sur le deceptif. Le deceptif la relation par laquelle la deception (a la fois piege, trahison, illusion et desillusion) suscitee par un representation proteiforme et omnipresente dans le roman - une representation - et incapable de saisir le monde et de le constituer en objet, s'ouvre et se renverse en une de-ception (le mouvement de retrait, de dessaisissement, de "deprise", d'effacement du sujet, necessaire a l'accueil d'un monde qu'il produit et qui fait alors evenement - la production). Le mouvement double du deceptif determine une ecriture, celle de l'evenement pur, celle du "vide". Le proces deceptif producteur du "vide" s'apparente a celui de la "metaphore vive" decrit par paul ricoeur, et, plus precisement encore, au mouvement de la differance derrifienne. Il se reconnait dans ces ecritures autres que romanesques (autobiographie, historiographie, mystique et mythe) et ces esthetiques (manieriste, cubiste et baroque) dont se compose sur un mode interruptif le recit d'histoire; chez des auteurs autres que simon (mauriac, leiris, michaux. . . ); dans l'art, outre pictural et musical (bach), cinematographique (greenaway, notamment); dans des pratiques spirituelles extreme-orientales (booudhisme, taoisme, zen).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Presses universitaires du Septemtrion à Villeneuve d'Ascq

Histoire, roman du déceptif : l'écriture du "vide" chez Claude Simon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (785 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18552-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3273
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 13909
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Presses universitaires du Septemtrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Histoire, roman du déceptif : l'écriture du "vide" chez Claude Simon
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 2 vol. (321, 785 p.)
  • ISBN : 2-284-00053-3
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.