Les relations entre la médecine traditionnelle et la médecine moderne dans une communauté maya du Yucatan (Mexique) à travers l'exemple de ĺaccouchement

par Annelise Favier de Coulomb

Thèse de doctorat en Études de l'Amérique latine

Sous la direction de Christian Gros.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Résumé

    We choosed a community in the south of yucatan (mexico) in the maya area. The community is called ichmul. We wanted to study the ways the people use to cure. So this community hab been choosen because of the double presence of modern and traditionnal medcine. We studied particularly the ways of delivering. The traditionnal birth atendants are formed to the news techniques through session of formation that lasted one week or few days. Then they work in their village cooperating with the doctor (or the nurse) through the rural clinic called"chinica" in yucatan which is a particular version of the primary helth centers. Those primary health centers works with the traditionnal patricians, and also with the comunity through the comunity participation. We wanted to understand why, in spite of the presence of the "clinica" the people still decide to deliver at home, with a traditionnal birth attendant. This work tries to show the formation of the trditionnal birth attendant have an influence among the groupe, and particularly on the birth ritual.


  • Résumé

    Dans une communaute maya du yucatan (mexique) appelee ichmul, nous avons etudie les choix medicaux de la population, particulierement pour l'accouchement. Nous avons choisi ce village pour la double presence d'un service de soins modernes : la clinique rurale (administree par l'imss-coplamar) et de guerisseurs trditionnels (le "h'men" celui qui sait, les accoucheuses, les herboristes). Nous nous sommes rendus compte que, malgre la possibilite de realiser leur accouchement a la clinique du village, par l'intermediaire du medecin (ou de l'infirmiere) et en presence de l'accoucheuse traditionnelle, les familles preferent accoucher chez elles, par les soins de l'accoucheuse traditionnelle. Nous nous sommes donc interroges sur les raisons de cette preference. Apres une mise en evidence du rituel de naissance, rituel fondateur de la culture, nous montrons quel est le role etla fonction des accoucheuses traditionnelles. Elles sont a l'interface de notre questionnement : les relations entre la medecine traditionnelle et la medecine moderne, puisqu'elles sont formees a des techniques modernes, a travers des sessions de formation. Cela leur permet de continuera pratiquer les accouchements dans les conditions traditionnelles, tout en acquerant des techniques nouvelles. Elles doivent travailler en collaboration avec la clinique et

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252, [15] f., [32] f. de pl., [1] dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18469

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.