Le destin de la notion de théâtre d'art au XXe siècle

par Jean-François Dusigne

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Georges Banu.

Soutenue en 1995

à Paris 3 .


  • Résumé

    In 1890, the term "art theatre" appeared for the first time, referring to the theatre founded by paul fort. During the first two decades of the century, the same appellation has been successively used in various countries in europe. This term has progressively turned into a concept corresponding to a programme : to raise the artistic level of the theatre up to a specific status among other arts. From stanislavski until antoine vitez, the content of this notion has end hessly been fluctuating. A study on historical aesthetics this thesis assesses the successive appearances of a term designating : the undertakings of the men from the theatre who worked out a new drama art at the beginning of the twentieth century. Together with a polemical concept. The notion is dynamic whenever the artists wavers on the necessity whether to experiment new forms of creation, thus risking to be misunderstood by the audience, or to provide a finality to his approach, more particularly when he wishes to contribute to a utopian project of society. The latter entails a will to make his own more accessible without giving in to any concession.


  • Résumé

    C'est en 1890 que le terme "theatre d'art" apparait, designant le theatre fonde par paul fort. Au cours de la vingtaine d'annees qui recouvre le debut du siecle, le meme titre a ete successivement utilise dans divers pays d'europe. Le vocable s'est rogressivement mue en concept pour representer un programme : rehausser le niveau artistique du theatre jusqu'a lui conferer un statut specifique parmi les autres arts. De stanislavski jusqu'a antoine vitez, le contenu de cette notion n'a pas cesse de fluctuer. Etude d'esthetique historique, la these retrace les apparitions successives d'un vocable qui a mene une double carrieres : en tant que titre d'entreprises d'hommes de theatre qui, a l'aube du vingtieme siecle, ont elabore un nouvel art de la scene. En tant que concept polemique. La notion est dynamique quand l'artiste se trouve partage entre une necessite d'experimenter des modalites de creation, au risque de provoquer une incomptehension du public, et un besoin de donner une finalite a sa demarche, notamment lorsqu'il souhaite apporter sa contribution a un projet utopique de societe. Celle-ci se traduit alors par le desir de donner une plus grande accessibilite a son oeuvre, sans jamais accepter aucune consession.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (443, 63 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 (200)
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 200
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18468-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.