Figures mythiques d'assassines d'Agrippine à Turandot

par Edith Rimbal-Guedj

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Martine de Rougemont.

Soutenue en 1995

à Paris 3 .


  • Résumé

    Tragedies are peopled with murderous, bloodshedding women whose image is at the opposite of the conventional idea of feminity, linked to life and procreation. But beyond any ides of guilt, we have to question what is at stake for them in the act of the blood being shed. Their status as wives, mothers, spouses or virgins determines the area in which they can perform, in society in which a woman can only find fulfilment in wedding and birthgiving: motherthood (hecuba, medea, semiramis), marriage ( clytemnestra), power (lady macbeth, cleopatra, the queen of syria, agrippina, athaliah), heroic vocation (electra, judith, joan of arc), sexual dissidence ( penthesilea, brunnhilde, tuarandot ), eros (salome, lulu ) thus establish the symbolic areas of the confrontations that are given to see, sanctified in murder, evidencing the monstrosity of the feminine. All the ressources of poetics are exploited in the writing of the tragic, so as to expose and exorcise, so as to settle the link between feminity and animality, so as to emphasize through language the intolerable confusion of genres (recurring theme of the "virile woman" ), so as to give birth, as a counterpoint to those monstrous figures, to figures of exemplarity. At the same time, the game of the tragic, questioning the norm in the eye of deviance, disrupts codes and roles: murder is no longer an unnatural act, but becomes quest for. . .


  • Résumé

    Les assasines qui peuplent la scene tragique, versant le sang, rompent scandaleusement avec l'idee convenue de la feminite ( association sacree de leur sexe avec la vie et la procreation). S'interroger sur ce qui se joue pour elles dans le temps du sang verse, au-dela des representations coupables. Dans une societe ou la femme ne s'accomplit qu'a travers le mariage et l'enfantement, leur statut, selon que chacune est affectee des signes de l'epouse, de la mere ou de la vierge, determine avec precision leur champ d'action: la maternite (hecube, medee, semiramis ), la conjugalite ( clytemnestre), le pouvoir (lady macbeth, cleopatre, reine de syrie, agrippine, athalie), la vocation heroique (electre, judith, jeanne d'arc), la dissidence sexuelle ( penthesilee, brunnhilde, turandot ), l'eros ( salome, lulu ) constituent donc les lieux symboliques des affrontements donnes a voir, que consacre le meutre, attestant la monstruosite du feminin. Et l'ecriture tragique de mobiliser les ressources de sa poetique pour mieux la denoncer et la conjurer: etablir la correlation systematique feminite-animalite, souligner par le langage l'intolerable confusion des genres ( theme recurrent de la "femme virile"), faire surgir des figures exemplaires en contrepoint necessaire aux figures monstrueuses. . . Dans le meme temps, le jeu tragique qui interroge la norme depuis la deviance, fait imploser les codes et les roles: le meurtre n'est plus un acte contre nature, mais une conquete d'dentite, une assomption. L'assassine devient metaphore du moi devise, acquerant valeur universelle. . . . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 f, 28 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 204
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18475

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.