Les langues Hmong-Mjen (Miao-Yao) : Problèmes de phonologie historique

par Barbara Niederer

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Claude Hagège.

Soutenue en 1995

à Paris 3 .


  • Résumé

    This is a comparative study of the hmong-mien (miao-yao) languages, spoken in south china as well as in the north of vietnam, of laos, of thailand and of myanma. After a presentation of the work already achieved in the field of diachroni linguistics on hmong-mien languages and a discussion of the importance of such work with regard to our knowledge of the ethnohistory of the speakers of humong-mien languages (chap. I,pp. 16-62), we describe the initials, the rimes, the tonal system and if possible, the tonal sandhi of fourty languages (chap. Ii,pp. 62-232). Our analysis shows that there are languages with nearly one hundred distinctive initials, others with more than one hundred rimes, and still others with than ten phonological tones (glottalisation and phonation types are distinctive in most of the languages). The bewilderi diversity of the phonological systems found within the same family, and even within one branch (hmong or mjen) of the family, which is of interest in the perspective of a general theory of linguistic change. The tones of each language are by the etymological numeration (tonal categories 1 to 8). The introduction of the diachronical perspective in our descriptions, permits to reveal some pecularities of the hmong-mien languages (links between tones and phonation types, links between tones and wowels, links between tones and initials). The descriptive chapter is is followed by a comparati analysis of the common vocabulary of hmong and mien languages (chap. Iii,pp. 234-299). We present tables of initialrime - and tone-correspondences in the fourty languages described previously, on the basis of two hundred etymological schedules. The correspondence tables show clearly the problems still existing in the internal classification of the hmon mjen family and reveal the interest of the pu-nu languages, on which only few descriptive material is available up to no


  • Résumé

    Nous nous proposons d'entreprendre une etude comparative des langues hmong-mjen, appelees egaement miao-yao, qui sont parlees en chine du sud, dans le nord du vietnam, du laos, de la thailande et de la birmanie. Apres la presentation des travaux effectues dans le domaine de la linguistique diachronique hmong-mjen et la discusion de leur portee pour l'ethnohistoire des hmong et des mjen (chap. 1, pp. 16-62), nous decrivons les systemes phonologiques des quarante langue hmong-mjen en analysant le systeme des initiales, des rimes, des tons et, dans la mesure du possible, le sandhi tonal de chanque langue (chap. Ii,pp. 62-232). D'un point de vue synchronique, notre examen revele des langues avec pres de cent initiales, d'autres avec plus de cent rimes, d'autres enfin, avec plus de dix tons phonologiques (la glottalisation et phonation sont employes a des fins distinctifs dans la plupart des langues). D'un point de vue comparatif, c'est la dive des langues au sein de la famille hmong-mjen, voire a l'interieur d'une seule branche (hmong ou mjen), qui merite de retenir l'attention en ce qu'elle peut nous apprendre sur le changement linguistique. S'agissant de langues a tons, nous classons les tonemes de chaque langue d'apres un critere comparatif, en appliquant la numerotation etymologique des tons l'introduction de la perspective diachronique dans nos descriptions permet de mettre en evidence des particularites spec de la famille linguistique hmong-mjen (apparition d'oppositions de type plonatoire dans certaines categories tonales, li entre tons et timbres vocaliques lien entre tons et initiales). Le chapitre descriptif est suivi dune analyse comparativ vocabulaire apparente en hmong et en mjen (chap. Iii,pp. 234-299). Nous fondant sur deux cents fiches etymologiques, nous avons dresse les tableaux de correspondances des tons, des initiales et des rimes des quarante langues decrites precedemment. Ceux-ci permettent de preciser les problemes de classificaton interne des langues hmong-mjen et revelent l'interet que presentent les langues du groupe pu-nu encore peu etudiees.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Lincom Europa à [München]

Les langues Hmong-Mjen (Miao-Yao) : phonologie historique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18300

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2949
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Lincom Europa à [München]

Informations

  • Sous le titre : Les langues Hmong-Mjen (Miao-Yao) : phonologie historique
  • Détails : 1 vol. (376 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [339]-372
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.